Burt Reynolds chez Tarantino !

Loin des paillettes du Festival de Cannes, l’excitation autour du prochain film de Quentin Tarantino est encore montée d’un cran avec l’annonce de l’arrivée de Burt Reynolds au casting, selon le site Deadline.

Il faut dire que Tarantino aime remettre en selle et en scène de vieilles gloires. Ce fut le cas pour John Travolta dans Pulp Fiction, Pam Grier dans Jackie Brown, David Carradine dans Kill Bill 2, Kurt Russel dans Death Proof ou encore Jennifer Jason Leigh dans Les 8 Salopards.

Cette fois-ci, en plus de Leonardo DiCaprio, Brad Pitt et Margot Robbie, QT a décidé de confier un des premiers rôles de Once Upon a Time in Hollywood à Burt Reynolds. Ce dernier incarnera George Spahn, un vieil homme propriétaire d’un ranch qu’il louait aux studios pour des Westerns et qui a logé la Manson Family lors du massacre de Sharon Tate, la femme de Roman Polanski, en échange de relations sexuelles avec les femmes de la « Family ».

C’est donc un rôle difficile que Tarantiono a offert à l’acteur inoubliable de Délivrance de John Boorman, L’équipée du Cannonball de Hal Needham ou de Boogie Nights de Paul Thomas Anderson.

Il est donc fort probable qu’à 82 ans, Buddy nous fasse un come-back de dingue, vu le personnage qui lui est confié. A noter que Reynolds sera également à l’affiche de The Last Movie Star, le prochain film de Adam Rifkin, dans lequel il interprétera un acteur vieillissant qui se rend au Festival de Nashville pour recevoir un prix pour l’ensemble de sa carrière.

Et comme on ne change pas une Dream team, les incontournables Tim Roth, Michael Madsen et Kurt Russel seront également de la partie.

Once Upon a Time in Hollywood  se déroule en 1969, au pic de la contre-culture, de la révolution hippie et du Nouvel Hollywood, avec en toile de fond, le meurte de Sharon Tate par la Family. « Ce sera mon film le plus proche de Pulp Fiction », a déclaré le réalisateur.

Le casting de Once Upon a Time in Hollywood, comme son nom l’indique, ressemble de plus en plus à Hollywood Boulevard.

Wait and SEE !

Et SEE tu partageais cet article ?

Découvre notre boutique

+ de Wait and SEE

aidez See-mag à rester gratuit, sans pub et indépendant !