César 2020 : J’accuse de Polanski grand favori !

L’Académie des César a dévoilé la liste des nommés de l’édition 2020 qui aura lieu le 28 février. J’accuse de Roman Polanski et Les Misérables de Ladj Ly figurent dans une dizaine de catégories.

C’est parti, la saison des cérémonies a démarré. Alors que l’on a récemment appris la liste des nommés aux Oscars qui auront lieu le 9 février prochain, L’Académie des César vient de dévoiler ce mercredi 29 janvier la liste de tous les nommés de cette 45e édition.

Une cérémonie qui sera présidée par Sandrine Kiberlain, présentée par Florence Foresti, et qui contrairement à la polémique, a nommé J’accuse de Polanski, dans 10 catégories, comme pour Les Misérables de Ladj Ly.

Pour Alain Terzian, président de l’Académie, les César ne doivent pas « avoir des positions morales ». Une phrase qui ne va pas calmer tout le monde.

Découvrez les nommés :

Meilleur film 

La Belle Epoque

Grâce à Dieu

Hors Normes

J’Accuse

Les Misérables

Portrait de la jeune fille en feu

Roubaix, une lumière

Meilleur réalisateur 

Nicolas Bedos pour La Belle Epoque

François Ozon pour Grâce à Dieu

Eric Toledano et Olivier Nakache pour Hors Normes

Roman Polanski pour J’Accuse

Ladj Ly pour Les Misérables

Céline Sciamma pour Portrait de la jeune fille en feu

Arnaud Desplechin pour Roubaix, une lumière

Meilleur acteur 

Daniel Auteuil dans La Belle Epoque

Damien Bonnard dans Les Misérables

Vincent Cassel dans Hors Normes

Jean Dujardin dans J’Accuse

Reda Kateb dans Hors Normes

Melvil Poupaud dans Grâce à Dieu 

Roschdy Zem dans Roubaix, une lumière

Meilleure actrice 

Anaïs Demoustier dans Alice et le maire

Eva Green dans Proxima

Adele Haenel dans Portrait de la jeune fille en feu

Noémie Merlant dans Portrait de la jeune fille en feu

Doria Tillier dans La Belle Epoque

Karin Viard dans Chanson douce

Meilleur acteur dans un second rôle

Swann Arlaud dans Grâce à Dieu

Grégory Gadebois dans J’Accuse

Louis Garrel dans J’Accuse

Benjamin Lavernhe dans Mon Inconnue

Denis Menochet dans Grâce à Dieu

Meilleure actrice dans un second rôle

Fanny Ardant pour La Belle Epoque

Josiane Balasko pour Grâce à Dieu

Laure Calamy dans Seules les bêtes

Sara Forestier dans Roubaix, une lumière

Hélène Vincent dans Hors Normes

Meilleur espoir masculin

Anthony Bajon dans Au nom de la Terre

Benjamin Lesieur dans Hors Normes

Alexis Manenti dans Les Misérables

Liam Pierron dans La Vie Scolaire

Djebril Zonga dans Les Misérables

Meilleur espoir féminin

Louana Bajrami dans Portrait de la jeune fille en feu

Céleste Brunnquell dans Les Eblouis

Lina Koudry dans Papicha

Nina Meurisse dans Camille

Mama Sané dans Atlantique

Meilleur scénario original

Nicolas Bedos pour La Belle Epoque

François Ozon pour Grâce à Dieu

Eric Toledano et Olivier Nakache pour Hors Normes

Ladj Ly, Giordano Gederlini et Alexis Manenti pour Les Misérables

Céline Sciamma pour Portrait de la jeune fille en feu

Meilleure adaptation

Costa Gavras pour Adults in the room

Roman Polanski pour J’Accuse

Jérémy Clapin et Guillaume Laurent pour J’ai perdu mon corps

Arnaud Desplechin et Léa Mysius pour Roubaix, une lumière

Dominique Moll et Gilles Marchand pour Seules les bêtes

Meilleurs décors

La Belle époque

Le chant du loup

Edmond

J’Accuse

Portrait de la jeune fille en feu

Meilleurs costumes

La Belle époque

Edmond

J’Accuse

Jeanne

Portrait de la jeune fille en feu

Meilleure photographie

La Belle époque

J’accuse

Les Misérables

Portrait de la jeune fille en feu

Roubaix, une lumière

Meilleur montage

La Belle époque

Grâce à Dieu

Hors Normes

J’Accuse

Les Misérables

Meilleur son

La Belle époque

Le chant du loup

J’Accuse

Les Misérables

Portrait de la jeune fille en feu

Meilleure musique originale

Atlantique

J’Accuse

J’ai perdu mon corps

Les Misérables

Roubaix, une lumière

Meilleur premier film

Atlantique de Mati Diop

Au nom de la Terre d’Edouard Bergeon

Le chant du loup d’Antonin Baudry

Les Misérables de Ladj Ly

Papicha de Mounia Meddour

Meilleur film d’animation

La fameuse invasion des ours en Sicile

Les hirondelles de Kaboul

J’ai perdu mon corps

Meilleur court métrage d’animation

Ce magnifique gâteau

Je sors acheter des cigarettes

Naked soul

La nuit des sacs plastiques

Meilleur film documentaire

68, mon père et les clous

La cordillère des songes

Lourdes

M

Wonderboy : Olivier Rousteing né sous X”

Meilleur film étranger

Douleur et gloire

Le jeune Ahmed

Joker

Lola vers la mer

Once Upon a Time… In Hollywood

Parasite

Le traître

Meilleur court métrage

Beautiful loser

Le chant d’Ahmed

Chien bleu

Nefta Football Club

Pile poil

César du public

Qu’est-ce qu’on a encore fait au Bon Dieu ? de Philippe Chauveron

Nous finirons ensemble de Guillaume Canet

Hors Normes d’Eric Toledano et Olivier Nakache

Au nom de la Terre d’Edouard Bergeon

Les Misérables de Ladj Ly

Et SEE tu partageais cet article ?

Découvre notre boutique

+ de Wait and SEE

aidez See-mag à rester gratuit, sans pub et indépendant !