Sam Mendes, lauréat des DGA Awards

La 72e cérémonie des Directors Guild of America Awards s’est déroulée samedi soir à Los Angeles, et a été survolée par 1917 de Sam Mendes.

Il semblerait que 1917, le film de guerre de Sam Mendes, conçu comme un « faux » plan-séquence de presque deux heures, prenne de l’avance sur ses concurrents aux Oscars, car le réalisateur britannique Sam Mendes vient de remporter le premier prix aux DGA 2020.

Les DGA sont l’une des portes d’entrée les plus fiables aux Oscars – tous les réalisateurs, sauf sept, qui ont remporté le prix du long métrage aux DGA ont remporté l’Oscar correspondant, y compris le vainqueur de l’année dernière, Alfonso Cuarón pour Roma. La dernière fois où ça n’est pas arrivé, c’est lorsque Ben Affleck a remporté les DGA pour Argo mais n’a pas été nominé aux Oscars.

« J’ai eu la chance de remporter ce prix il y a deux décennies », a déclaré Mendes dans son discours d’acceptation, faisant référence à sa victoire aux DGA Awards pour American Beauty en 1999.

Le cinéaste a également profité de son discours pour féliciter ses collègues concurrents – Bong Joon Ho pour Parasite, Martin Scorsese pour The Irishman, Quentin Tarantino pour Once Upon a Time in… Hollywood et Taika Waititi pour Jojo Rabbit – et saluer la chance de mieux les connaître.

Alors qui remportera l’Oscar suprême le 9 février prochain ?

Wait and SEE !

Et SEE tu partageais cet article ?

Découvre notre boutique

+ de Wait and SEE

aidez See-mag à rester gratuit, sans pub et indépendant !