Saïd Taghmaoui sera-t-il le grand méchant dans Bond25 ?

C’est en tout cas ce que le comédien franco-marocain laisse entendre ou… espère.

Il est vrai que l’acteur était le choix de Danny Boyle, mais depuis la démission de ce dernier de la réalisation de la prochaine aventure de 007, non seulement le rôle du méchant, mais également tous les personnages semblent remis en question.

C’est fort de sa participation à Wonder Woman que le comédien qui avait débuté en 1995 aux côtés de Vincent Cassel dans La Haine de Mathieu Kassovitz, avait réussi à s’imposer comme choix principal du réalisateur de Transpotting.

Malheureusement, tout ça n’est pas encore certain car le comédien a récemment déclaré au National : « J’ai reçu un message me disant que si l’histoire se déroulait au Moyen-Orient, le rôle était pour moi. Alors que si ça se passe en Russie, ce sera un autre acteur. » et d’enchaîner par : « Cette histoire, c’est celle de ma vie. J’ai toujours été sur cette ligne entre quelque chose qui pourrait changer ma vie et quelque chose qui ne se passe finalement pas. »

On espère sincèrement qu’après Wonder Woman ou encore American Bluff, Bond25 dont la sortie est maintenue pour novembre 2019, pourrait bien être marqué par la présence de Saïd Taghmaoui.

L’acteur, qui après l’expérience de La Haine, film qu’il a d’ailleurs co-scénarisé, avait décidé de traverser l’Atlantique pour y faire carrière.

Le fait est que pour l’instant, et sans pour autant véritablement percer, Taghmaoui a tout de même réussi son pari et a surtout évité le rôle cliché de « l’arabe méchant ». C’est d’ailleurs peut-être cet évitement qui fait qu’il n’a pas plus tourné, et à ce propos il déclare : « C’est très difficile d’avoir une conscience à Hollywood ».

Alors méchant ou pas de Bond25 ?

Wait and SEE !

Et SEE tu partageais cet article ?

Découvre notre boutique

+ de Wait and SEE

aidez See-mag à rester gratuit, sans pub et indépendant !