Qui est Rosa Salazar, la star d’Alita : Battle Angel ?

En février, elle sera à l’affiche du très attendu Alita : Battle Angel, le nouveau long-métrage de Robert Rodriguez produit par James Cameron. Retour sur le parcours de la jeune actrice.

Si vous faites partie des 40 millions de spectateurs ou d’internautes qui ont tremblé devant Bird Box sur Netflix, au-delà des performances de Sandra Bullock et de John Malkovitch, vous avez sûrement remarqué la jeune Rosa Salazar dans le rôle de Lucy. Depuis ses débuts furtifs dans les séries Old Friends et Los Angeles Police Judiciaire, la comédienne de 33 ans a su tisser une carrière qui commence enfin à prendre une belle ampleur.

D’origine cubaine, Rosa est née le 16 juillet 1985 à Greenbelt dans le Maryland, après avoir grandi avec sa moman Marilyne et son padre Luis, elle quitte Greenbelt à 20 ans pour s’installer à Los Angeles et entamer une carrière d’actrice.

En 2010 après avoir accumulé de nombreux rôles secondaires, elle signe un contrat pour jouer dans la série Parenthood, dans laquelle elle va incarner Zoe DeHaven durant 13 épisodes. Le programme suit les joies, les peines et les épreuves que vivent les Braverman, une famille du midwest.

Elle enchaine ensuite avec une apparition dans Divergente 2 : l’insurrection, pour ensuite tenir le rôle de Brenda, un des personnages principaux du Labyrinthe : La Terre brûlée en 2015. Après plus de 300 millions de dollars de gains du film, elle jouera dans la suite, Le Labyrinthe : le remède mortel, sorti en 2018.

Mais la véritable consécration, c’est Robert Rodriguez, le meilleur pote de Tarantino, qui va lui apporter. En effet en lui offrant le rôle d’Alita, dans l’adaptation SF du manga culte Gunnm. Elle y incarne une jeune cyborg, dotée d’une force et d’une telle agilité qu’elle en est une véritable machine à tuer mais dotée d’une hypersensibilité.

A noter qu’au casting, il y a du beau monde, le génial Christoph Waltz, la sublime Jennifer Connelly et le très élégant Mahershala Ali.

Le film, qui a quand même coûté la modique somme de 200 millions de dollars est un très vieux projet de James Cameron, auquel ce dernier a préféré confier la réalisation à Robert Rodriguez, étant lui-même légèrement débordé par les quatre suites d’Avatar.

Quant à Rosa Salazar, elle s’est pour l’occasion, entrainée aux arts martiaux plus de 2 heures par jour, et ce durant de nombreux mois. Physique et émotive, saura-t-elle séduire les spectateurs ? Verdict, le 13 février prochain, on l’a vu et on vous en parlera prochainement, mais en attendant voici la bande-annonce d’Alita et…

Wait and SEE !

Et SEE tu partageais cet article ?

Découvre notre boutique

+ de Wait and SEE

aidez See-mag à rester gratuit, sans pub et indépendant !