Casting délirant pour The Mondalorian !

La distribution de la série dérivée de la saga se dévoile, et met sacrément en appétit.

Il y a une quinzaine de jours, on apprenait que l’acteur culte, Nick Nolte, avait été recruté pour un rôle de premier plan dans The Mondalorian, la série dérivée de Star Wars, qui sera le fer de lance du service de streaming Disney+.

à lire : 26 secrets sur Star Wars, période George Lucas

Eh bien, Disney et Lucasfilm semblent mettre le paquet du côté de la distribution car les nouvelles recrues sont à la fois déroutantes, alléchantes et… imposantes.

On commence par Giancarlo Esposito, l’acteur danois vu dans les deux derniers Labyrinthe, mais aussi dans le film Netflix, Okja, vient de rajouter son nom au casting. Ensuite c’est Carl Weathers, oui, le fameux Apollo Creed de la saga Rocky qui devrait également faire partie de l’aventure. Et pour finir, et c’est probablement le plus surprenant, le réalisateur allemand Werner Herzog aura également un rôle dans la série.

Tout ce petit monde rejoint donc Gina Carano, Nick Nolte, Emily Swallow et Omid Abtahi.

A noter également, car l’oublier serait une erreur évidente, que le rôle-titre sera tenu par le comédien chilien Pedro Pascal, déjà vu dans Equalizer II, Kingsman, Narcos et surtout Game of Thrones.

à lire : Mickey Roi du Monde

Situé entre la chute de l’Empire dans Le retour du Jedi et la montée du Premier Ordre dans Le réveil de la Force, Le Mandalorian jettera un coup d’œil dans les recoins inexplorés de cette galaxie lointaine. « Nous avons beaucoup de plaisir à travailler avec ce groupe incroyablement talentueux et nous sommes ravis que tout le monde puisse voir ce que nous faisons », a déclaré le producteur exécutif John Favreau, le nouvel homme fort de Disney. Favreau en a supervisé l’écriture et sera prochainement au cœur de l’actu avec la sortie du Roi Lion qu’il a dirigé en live action.

à lire : Mickey est le père de Dark Vador

Etant donné le quasi coup d’arrêt des épisodes en spin-off de la saga, Disney s’imagine probablement redonner du souffle à Star Wars par le biais du petit écran. Eh bien pour le moment, ils semblent ne pas trop mal s’y prendre.

Wait and SEE !

Et SEE tu partageais cet article ?

Découvre notre boutique

+ de Wait and SEE

aidez See-mag à rester gratuit, sans pub et indépendant !