Burt Reynolds, il aurait refusé les rôles de James Bond et Han Solo

L’acteur américain est mort jeudi à l’âge de 82 ans

Burt Reynolds, la star de Délivrance, le chef d’œuvre de John Boorman, ne sera malheureusement pas au casting de Once Upon a time in Hollywood, le prochain film de Quentin Tarantino. L’acteur s’est éteint ce jeudi 6 septembre dans un hopital de Floride.

Burt Reynolds est né en 1936 dans l’État de Géorgie. Alors qu’il fait des débuts prometteurs en tant que joueur de football américain, il doit faire une croix sur cette carrière à cause d’une vilaine blessure au genou qui l’éloigne définitivement des stades.

Il s’engage donc dans une timide carrière d’acteur au théâtre en suivant des cours en Floride où sa famille vient d’emménager.

Après quelques seconds rôles, notamment dans la série La Quatrième Dimension, la consécration arrive en 1972 avec Délivrance du réalisateur britannique John Boorman.

Quand le film sort, Reynolds prend la pose pour le magazine Cosmopolitan, nu sur une peau d’ours. Photo qu’il regrettera par la suite.

Acteur plus physique que psychique, il jouera donc par la suite dans des films d’aventures plus athlétiques que psychologiques comme Plein la gueule de Robert Aldrich, Cours après moi Shériff ou L’Equipée du Cannonball.

Après une petite traversée du désert, il se tourne vers les comédies romantiques et apparaît dans L’Homme à femmes de Blake Edwards, aux côtés de Julie Andrews et de Kim Basinger.

Les années 1990 lui semblent fatales et il ne récupère que des petits rôles dans les séries Beverly HillsCybillou ou encore X-Files.

C’est alors que le tout jeune cinéaste Paul Thomas Anderson lui offre un rôle en or dans le sublime Boogie Nights en 1997.

Pour ce film et son interprétation d’un réalisateur de films pornographiques, Reynolds est nommé à l’Oscar du meilleur acteur dans un second rôle. Il n’obtient pas la statuette mais gagne, la même année, un Golden Globe pour ce rôle.

Mais Reynolds retombe vite dans l’oubli et en 2018, il décoche le rôle de George Spahn pour Once Upon a time in America. Un vieil homme propriétaire d’un ranch, qui dans les années 60, louait son ranch aux studios pour des Westerns et qui a logé la Manson Family lors du massacre de Sharon Tate, la femme de Roman Polanski, en échange de relations sexuelles avec les femmes de la « Family ». Evidemment, il ne fera jamais ce film, à notre grand regret.

L’histoire dit qu’il aurait refusé les rôles de de James Bond et de Han Solo, Personnages qu’il trouvait trop infantiles.

RIP Burt

Et SEE tu partageais cet article ?

Découvre notre boutique

+ de Wait and SEE

aidez See-mag à rester gratuit, sans pub et indépendant !