En mood… “Tom Cruise est un sect symbol !”

Par Marc Godin

Bientôt à l’affiche de Mission Impossible : Fallout, Tom Cruise est le numéro 2 de la scientologie, un VRP de luxe qui profite de son statut de star pour faire du prosélytisme aux quatre coins du monde.

C’était en janvier 2004, un jour où j’ai vraiment eu honte de faire ce métier. Une conférence de presse avait été organisée pour Le Dernier Samouraï avec une bonne centaine de journalistes, pour la plupart hystériques à l’idée de rencontrer Tom Cruise en chair et en talonnettes. Les questions s’enchaînent, insignifiantes, Tom Cruise déroule son baratin de camelot.

Tout à coup, il lance : « Je suis scientologue depuis vingt ans, et pour moi, le bouddhisme est le grand-père de la scientologie. » Pas un journaliste ne proteste, relance ou contre-attaque devant la star tout sourire, acceptant cette aberration, ce non-sens. La plupart des scribouillards se précipiteront même à la fin pour se faire dédicacer une photo… Et voilà comment on transforme une conférence de presse en discours prosélyte, de la pure propagande…

Cruise, machine de guerre de la sciento

Car si Tom Cruise est une star, c’est également (surtout) une vedette de la scientologie, considérée comme une secte en France, salmigondis mêlant croyance dans les extraterrestres, culte de la personnalité et haine de la psychiatrie. Pour infos, regardez sur YouTube le speech de Tom qui accepte son award de scientologue ou autres manifestations et vous le verrez, sérieusement allumé, déclarer des énormités comme « Les effets de la psychiatrie, c’est un crime contre l’humanité » ou « Nous (les scientologues, N.D.L.R.) pouvons guérir les gens, nous avons le pouvoir sur leurs esprits… » en serrant dans une étreinte très virile le pape de la sciento, David Miscavige. Son plus mauvais rôle…

Tout commence en 1986. Ron Hubbard, papa de la sciento, vient de mourir et son église connaît quelques petits problèmes avec le fisc et le FBI. Âgé de 26 ans, David Miscavige devient le gourou en chef de la secte qu’il décide de remettre sur des rails.

Quand il apprend que l’actrice Mimi Rogers, fille d’un des fondateurs, est mariée à Tom Cruise, Miscavige se met en tête de recruter la star de Top Gun, qui va devenir sa plus belle prise de guerre. Lorsque Nicole Kidman remplace Mimi Rogers, Tom l’embarque vers la scientologie, pour la plus grande joie de Miscavige qui a maintenant deux stars pour le prix d’une.

Très discret sur le sujet, Cruise déclare pourtant en 1992 que la scientologie l’a aidé à vaincre sa dyslexie et… à apprendre à piloter un avion. Sans blague ! Sa relation avec Kidman dure dix ans, mais l’actrice, catholique, se plaint de l’omniprésence de la secte dans leur vie et refuse de lui confier l’éducation de ses enfants (adoptés), Isabella et Connor. Cruise doit alors choisir entre sa femme et la scientologie : devinez quel sera son choix ?

Les femmes passent, la sciento reste. Après le 11-Septembre, les scientologues et Tom Cruise sont persuadés que la chute des Twin Towers annonce la fin du monde. Dès lors, Tom met les bouchées doubles. Devenu numéro 2 de la secte, il endosse le costume à paillettes d’un VRP de luxe et ne va plus rater une occasion de vanter les bienfaits de sa « religion ». En promo, mais aussi et surtout auprès des politiques. Ainsi en 2003, il vient alerter le sous-secrétaire d’État aux Affaires étrangères, Richard Armitage, des difficultés de la secte en Allemagne.

Avec son plus beau sourire hollywoodien, il loue les bienfaits de l’éducation sciento auprès du département de l’éducation américaine. Lors des promos pour ses films, il en profite pour rencontrer les grands de ce monde. Ainsi en août 2004, il rencontre Nicolas Sarkozy à Bercy. Lequel affirmera que la scientologie n’a jamais été mentionnée lors de leur conversation, Cruise soutiendra le contraire. Le lendemain de leur entrevue, la sciento-star est à Madrid pour inaugurer le nouveau siège de la secte…

«Comportement innacceptable et suicide créatif»

Tom en fait beaucoup. Voire beaucoup trop. Sur le plateau de La Guerre des mondes, il fait installer une « tente scientologue » où les membres de l’équipe peuvent venir se faire masser les pieds ou siroter un verre. En 2005, il pète les plombs en direct sur le canapé d’Oprah Winfrey, déclarant son amour pour Katie Holmes, 26 ans (il en a déjà 42). Lors d’une émission télé, il évoque les « ravages de la psychanalyse et des antidépresseurs », avant de s’en prendre à l’actrice Brooke Shields, qui racontait dans un livre son combat contre la dépression postnatale. En août 2005, Sumner Redstone, big boss de la Paramount, décide de virer sa star scientologue pour « comportement inacceptable » et « suicide créatif ».

Après une série de bides (notamment Night And Day et Rock Forever), Tom Cruise s’est refait une santé au box-office avec les derniers Mission : Impossible. Mais à l’été 2012, Katie Holmes qui avait 33 ans à l’époque, n’en pouvant plus de l’omniprésence de la secte, a fui le domicile conjugal avec la petite Suri sous le bras.

En tant que scientologue, Tom Cruise se doit de couper définitivement les ponts avec sa femme et sa fille. Mais il continue à passer du temps avec Suri, ce qui fait dire à certains observateurs américains que Tom prendrait ses distances avec la sciento, ou plus vraisemblablement, que la sciento assouplirait ses règles pour son meilleur VRP…

Et SEE tu partageais cet article ?

+ de SEE mood

Découvrez notre boutique

Et bien d'autres !