Les 15 plus gros buzz ciné de 2019

2019 s’annonce bien chargée sur tous les fronts cinoche, alors du retour de Quentin Tarantino à celui de Roman Polanski, en passant par les mastodontes de Marvel et surtout Star Wars 9, passage en revue ultra détaillé des plus grosses attentes des 12 prochains mois.

Par Colonel Dawa

Glass – le 16 janvier

C’est probablement la plus grosse attente de 2019 avec le prochain Tarantino et Star Wars 9 de J.J. Abbrams. Bon allez, on rappelle à ceux qui sont un peu largués, que M. Night Shyamalan a réuni Bruce WillisJames McAvoy et Samuel Jackson pour une suite commune de ses films Split et IncassableSplit qui avec sa fin surprise, laissait déjà entendre très sérieusement qu’il était lui-même une suite d’Incassable.

Shyamalan, qui s’était perdu pendant un temps, dans des œuvres presque complètement ratées, avait à nouveau exprimé tout son talent en 2015 avec le très impressionnant The Visit, suivi dans la foulée par Split et son personnage Kevin Wendell Crumb aux 24 personnalités différentes. On est pressés, mais pressés !!

Ci-dessous, la bande annonce de Glass

Alita Battle Angel – le 13 février

Le nouveau long métrage de Roberto Rodriguez écrit et produit par James Cameron, promet par son casting, son script et ses effets-spéciaux d’envoyer du bois comme on dit ! Le film, est une adaptation du manga culte Gunnm créé parYukito Kishiro dont l’ambiance poussiéreuse est un condensé de la planète Jakku de Star Wars et de Mad Max Fury Road.

Visuellement épatante, la bande-annonce nous montre l’héroïne jouée par Rosa Salazar, dont la performance a été chopée grâce au système « motion captur », qui a permis de retravailler les traits de son visage sur ordinateur, notamment pour lui donner des yeux très « manga ». Le résultat de ce traficotage est très réussi. Alita : Battle Angel s’annonce comme un film de SF féministe !

Le pitch : Au vingt-sixième siècle, un scientifique sauve Alita, une jeune cyborg inerte abandonnée dans une décharge. Ramenée à la vie, elle doit découvrir le mystère de ses origines et le monde complexe dans lequel elle se trouve, afin de protéger ses nouveaux amis contre les forces sombres lancées à sa poursuite. On a vraiment hâte de voir le résultat final de cette nouvelle expérience Rodriguezienne, à noter que figurent également au casting, Christoph Waltz et Jennifer Connelly.

Ci-dessous, la bande annonce de Alita : Battle Angel

Captain Marvel – le 6 mars

La réponse blonde de Marvel à Wonder Woman l’héroine de DC s’annonce comme électrique, comme le laisse supposer la bande-annonce du film. La super-héroïne incarnée par la comédienne Américaine Brie Larson, sera accompagnée au casting par Samuel L. Jackson qui reprend évidemment son rôle de Nick Fury et aussi Jude Law qui incarne le leader de Starforce.

L’histoire de ce nouvel opus Marvelesque, réalisé par le duo de cinéastes, Anna Boden et Ryan Fleck, suit le parcours de Carol Danvers, une pilote de l’US Air Force dans les années 90. Après un accident, elle se retrouve dotée de super-pouvoirs avec lesquels elle devra sauver la Terre d’une guerre galactique destructrice.

Ci-dessous, la bande annonce de Captain Marvel

Dumbo – le 27 mars

Le Dumbo en mode Tim Burton, qui sortira le 27 mars 2019 en France, est un des trucs les plus attendus et des fans de Disney, et des fans de Burton. Disney qui multiplie son recyclage de ses classiques en versions « live action », compte bien, comme ils l’avaient fait avec Le Livre de la Jungle de John Favreau, marquer une fois de plus, un grand coup. Quant à Burton, il serait assez appréciable qu’il retrouve enfin un peu de son mojo créatif, et là-dessus, aux vues ses dernières productions, l’enjeu est de taille. A la vision de la bande-annonce, ça sent très très bon !

Cette nouvelle adaptation du roman d’Helen Anderson fait donc suite aux remakes de La Belle et la Bête, Alice au pays des MerveillesCendrillon ou encore Le Livre de la Jungle de John Favreau. Le film raconte l’histoire d’Holt Farrier incarné par Colin Farrell, ancien artiste talentueux de cirque, qui avec ses deux enfants, vont découvrir que l’éléphanteau dont ils doivent s’occuper, sait voler grâce à ses oreilles de tailles inhabituelles. En plus de Colin Farrell, le maitre de l’étrangeté morbide a recruté également pour l’occasion, ses désormais fidèles acteurs et actrices Eva GreenMichael Keaton et Danny DeVito.

Ci-dessous, la bande annonce de Dumbo

Avengers : Endgame – le 24 avril

On continue avec Marvel et cet opus 4 est une fois de plus réalisé par les Frères Russo. A propos de la durée, John Russo a déclaré ceci : « Pour le moment, la durée d’Avengers 4 est de trois heures.

On verra si cela tient, mais à l’heure actuelle ça se tient très bien à trois heures. » Un film d’une telle durée prend deux risques, le premier de démotiver et d’effrayer certains spectateurs et le deuxième est tout simplement commercial, car cela fait sauter une séance dans la journée pour les exploitants. Mais dans le cas de cet épisode 4, les choses sont assez différentes car non seulement les attentes sont plus fortes que n’importe quel autre film Marvel et qu’il marquera l’anniversaire des dix années d’existence du MCU, ce qui, si de surcroit le film est une réussite, devrait faire son petit effet pour rameuter le public dans les salles.

Joe Russo a tout de même précisé : « Je dirais qu’on peut facilement en faire un film de trois heures, mais on aime aussi jouer avec le matériel. On aime que ça se fasse à un certain rythme. Je suis sûr qu’on va resserrer un peu. Mais je pense que de toutes les manières, ce sera plus long qu’Avengers 3.

Ci-dessous, la bande annonce de Captain Marvel

John Wick 3 : Parabellum – le 22 mai

Keanu Reeves rempile une troisième fois dans le costume de John Wick, et si film s’annonce comme le grand final de la franchise, Chad Stahelski, son aurait récemment déclaré que si le public réclamait un quatrième chapitre, il le ferait avec plaisir. Il faudra donc attendre le 22 mai 2019 pour savoir si ce chapitre connaîtra le même succès que les deux précédents.

Entre ses petits budgets (20 millions pour le premier et 40 pour le second), sa maîtrise des bastons, et sa caméra virevoltante, la franchise a su s’imposer. Le synopsis officiel rappelle que John Wick est en fuite parce qu’il a tué une personne au sein de l’Hôtel Continental (hôtel des criminels). Suite à ce meurtre, un contrat de 14 millions de dollars a été mis sur sa tête. Angelica Huston a récemment rejoint le casting et elle incarnera “The director”, la personne responsable de l’apprentissage et de la protection du tueur.

Dark Phoenix – le 5 juin

Alors que nous apprenions récemment que la franchise X-Men serait bien intégrée au MCU, la Fox avait dans la foulée, dévoilé la première bande annonce de Dark Phoenix. Le film se déroulera une dizaine d’années après les évènements survenus dans X-Men Apocalypse, ce dernier opus étant le moins bon score de la saga.

Nous serons donc projetés au début des années 90, les X-men est une équipe de super-héros connue du monde entier et sont régulièrement envoyés sur des missions qui ont pour objectif de maintenir la paix sur la planète.

Lors d’une de ces missions Jean Grey, interprétée par Sophie Turner, est foudroyée par des rayons solaires qui la rende surpuissante, violente et incontrôlable. Les X-men seront donc confrontés à une adversaire inattendue puisque issue de leur propre équipe. Dark Phoenix a failli être une Arlésienne. D’abord prévu pour mars 2018, le film a été finalement repoussé à février 2019 afin que Simon Kinberg, le réalisateur ait le temps nécessaire pour tourner des reshoots.

Le casting est toujours aussi envoutant, puisqu’on retrouvera James McAvoy, Michael FassbenderJennifer Lawrence et Nicholas Hoult tous présents depuis X-Men First Class. C’est également le retour de Sophie Turner qui de son côté, incarne Jean Grey depuis X-Men Apocalypse. Dark Phoenix qui a donc au passage, perdu l’appellation X-Men dans son titre, devrait s’offrir aux spectateurs français le 13 février prochain, la veille de la… St Valentin !

Ci-dessous, la bande annonce de Dark Phœnix

Gozilla 2 : Roi des monstres – 5 juin

« Pas assez de GODZILLA ! », avaient hurlé les fans en 2014 lors de la sortie du Godzilla de Gareth Edwards, le film avait pas mal de défauts, c’est clair, mais proposait quand même quelques scènes hallucinantes. Voir et revoir la scène totalement hypnotique de la longue descente silencieuse puis ultra bruyante des parachutistes et leurs torches.

Eh bien dans ce nouvel opus, mis en scène par Michael Dougherty – le scénariste de X-Men : Apocalypse -, accompagné par Max Borenstein et Zach Shields, il semble que du Godzilla, il va y en avoir, et de plus, bien entouré. Le casting est constitué de Millie Bobby Brown (Stranger Things), Vera Farmiga et Kyle ChandlerCharles Dance et O’Shea Jackson seront également là, Ken Watanabe et l’actrice Sally Hawkins feront également leur retour dans l’univers de Godzilla.

Le pitch : l’agence Monarch est confrontée à différents monstres titanesques, tels que Godzilla, Rodan, Mothra ou le roi Ghidorah, le monstre à trois têtes. Un combat unique va se mettre en place entre ces créatures extraordinaires et l’avenir de la planète, on vous le donne en mille, est en jeu. Et n’oublions pas que le grand lézard sera en tête d’affiche du film Godzilla vs King Kong en 2020. Vous en vouliez du Godzilla ?!

Ci-dessous, la bande annonce de Dark Phœnix

Toy Story 4 – le 26 juin

L’été dernier, Disney et Pixar nous ont bien fait marrer avec les Indestructibles 2, un épisode mené avec brio par le réalisateur Bard Bird. Et bien pour le summer 2019, ce sont des larmes que les deux firmes ont décidé de nous faire verser avec la quatrième aventure de Toy Story. Il est clair que nous avons hâte de revoir sur grand écran, les héros que l’on avait découvert en 1996 pour une première aventure épique réalisée par John Lasseter, qui pour l’occasion, avait renvoyé dans les cordes, l’animation classique de Disney.

Cependant, il va probablement falloir que nous sortions tous nos mouchoirs si l’on se fie aux déclarations de Tim Allen, la voix américaine de Buzz. Le comédien a sous-entendu que malgré la fin ultra émouvante mais triste de l’épisode 3, la suite serait probablement encore plus prenante : « Je dois résister pour ne pas sombrer dans l’émotion.

Je ne peux rien dire, mais c’est une incroyable histoire. Elle est tellement émouvante, et drôle, et grande… L’idée qu’ils ont eue m’a surpris. Je n’ai même pas pu aller jusqu’à la dernière scène ». A noter que Keanu Reeves est attendu au casting voix. Voili voilou, de quoi ça parle ? Quelle bad news va-t-on apprendre ?… Rdv en juin 2019.

Le Roi Lion – 17 juillet

Va falloir s’y habituer, après la version du Livre de la Jungle de John Favreau qui cumulait images en actions réelles et CGI, Disney semble y prendre goût et a accéléré ses projets semblables, et notamment celui du Roi Lion, son classique de 1994, en plus du Dumbo de Tim Burton et d’une nouvelle version d’Aladdin signée Guy Ritchie. C’est donc l’homme de la situation, John Favreau, qui s’y est mis accompagné de Jeff Nathanson à l’écriture, déjà scénariste de l’excellent Arrête-moi si tu peux de Steven Spielberg.

Le pitch pour les plus jeunes d’entre vous : l’histoire suit Simba, un jeune lion et héritier du trône des Pride Lands sur lequel règne sa famille. Après que son père Mufasa, soit tué par son propre frère Scar, avide de pouvoir. Simba grandit loin de sa famille avant de revenir pour venger la mort de son père. Cette nouvelle version du Roi Lion fait saliver, notamment depuis l’annonce des voix choisies. Beyoncé prêtera sa voix à Nala, la meilleure amie de Simba. C’est Donald Glover qui incarnera Simba et James Earl Jones, la voix de Dark Vador, reprendra son rôle de Mufasa. Quant à l’infâme frère Scar il sera incarné par Chewitel Ejiofor.

A noter que seulement quatre chansons du dessin animé, dont les légendaires L’Histoire de la vieCan you feel the love tonight d’Elton JohnHakuna Matata et Je voudrais être roi, seront reprises. Le compositeur originel Hans ZimmerElton John et son collaborateur Tim Rice sont actuellement en train de mettre la touche finale à de nouvelles chansons, notamment avec Beyoncé. A noter que le film est plan par plan, fidèle à ceux du dessin animé.

Ci-dessous, la bande annonce du Roi Lion

Once Upon a Time in Hollywood – le 14 août

C’est le grand retour de Quentin Tarantion, et le premier film du réalisateur qui ne sera pas estampillé Harvey Weisntein. Depuis quelques temps la dimension fantasmagorique du truc commence à s’effacer pour laisser la place à de vraies images. Rappelons le casting de folie de l’aventure : DiCaprio et Pitt seront accompagnés de Al PacinoMargot RobbieBurt ReynoldsDakota Fanning et évidemment les fidèles du réalisateur à savoir, Tim RothMichael Madsen et Kurt Russel. De quoi faire tourner la tête de n’importe quel réalisateur.

Rappelons que l’action du film se situe en 1969, année où le 9 août, dans le quartier de Bel Air à Los Angeles, Charles Manson et sa secte, la Family, massacrèrent Sharon Tate de 16 coups de couteaux. L’actrice avait 26 ans et était la compagne de Roman Polanski et était enceinte de ce dernier. Concernant ce neuvième film, Tarantino a d’ailleurs déclaré : « Once Upon a Time in Hollywood se déroule en 1969, au pic de la contre-culture, de la révolution hippie et du Nouvel Hollywood. Rue par rue, quartier par quartier, nous allons transformer Los Angeles en Hollywood de 1969. Ce sera probablement mon film le plus proche de Pulp Fiction »

Ça, chapitre 2 – le 18 septembre

Pour son chapitre 2, Ça bénéficie d’un casting haut de gamme. Avec Jessica Chastain et James McAvoy, le moins que l’on puisse dire, c’est que la promesse semble aussi belle que le chapitre 1. Les deux acteurs, qui également seront ensemble à l’affiche de Dark Phoenix en février. McAvoy devrait incarner Bill Denbrough plus âgé et Chastain tiendrait celui de Berverly Marsh, également 20 ans plus tard.

C’est à nouveau Andy Muschietti qui est aux manettes et ce sera donc la deuxième fois qu’il dirigera l’actrice puisqu’ils avaient déjà collaboré ensemble en 2013 pour le terrifiant Mama. Les autres comédiens déjà présents dans le premier opus, et qui formaient le Club des Losers, seront aussi à l’affiche, à commencer Sophia Lillis et Jaeden Lieberher, les interprètes de Beverly Marsh et Bill Denbrough. Bill Hader devrait faire partie des nouvelles arrivées. Il serait lui aussi en négociations, mais pour incarner Richie Tozier adulte.

Et comme on ne change pas une équipe qui gagne, Bill Skarsgård campera à nouveau le délicieux personnage de Pennywise, le clown le moins drôle de l’univers.

Joker – le 9 octobre

Le Joker, le clown triste de DC, continue d’affoler les scénaristes, les réalisateurs et donc, les spectateurs. Alors que la Warner prépare son Joker avec Jared Leto qui reprendrait donc son rôle déjà tenu dans Suicide Squad, En marge de l’activité principale de DC Films, un autre projet était dans les tuyaux, produit par Martin Scorsese, réalisé par Todd Phillips, le réalisateur de la trilogie Very Bad Trip, et avec l’immense Joaquim Phoenix dans le rôle-titre. Le truc qui sent super bon !

On connait l’amitié et l’admiration que le maestro Scorsese porte à Robert De Niro, l’acteur sera donc également du casting. Rappelons que Scorsese et De Niro viennent de boucler The Irishman pour Netflix, avec Harvey Keitel et Joe Pesci, entre autres. C’est dans les vieux pots… Joker, qui malgré sa distribution « glam », est un film à budget resserré, devrait nous entraîner dans un Gotham noir en plein cœur des années 90 pour une « origin story » du… Joker. Le tout dans une ambiance sombre et violente – on aurait pu s’en doute r-, ce qui convient parfaitement à Phoenix et De Niro. Le rôle de Bobby devrait être celui d’un présentateur de talk-show qui couvre les affaires d’un personnage qui deviendra le… Joker. On en salive d’avance

Terminator 6 – le 13 novembre

C’est avec une image légèrement photoshopée, que la production nous avait offert les trois visages des rôles principaux de Terminator 6. Avec de gauche à droite : la jeune actrice colombienne Natalia Reyes, la canadienne Mackenzie Davis et Linda Hamilton qui 27 ans plus tard, reprend logiquement son rôle de Sarah Connor.

Malgré le come-back de celle qui fut le visage féminin des deux premiers opus, c’est pourtant Natalia Reyes qui devrait incarner la nouvelle identité de la franchise et son avenir. L’action du film, produit – de loin – par James Cameron et réalisé par Tim Miller, qui nous avait gratifié en 2016 d’un Deapool potable, se déroulera après Terminator 2 et devrait totalement s’affranchir des autres films de la saga. Inutile de revoir Terminator 3 – le Soulèvement des machinesTerminator : Renaissance et l’insoutenable Terminator Genisys pour comprendre qu’effectivement, il vaut mieux s’en éloigner.

Le comédien bodybuildé Brett Azar sera une nouvelle fois la doublure numérique d’Arnold Schwarzenegger qui évidemment, est de la partie, même si son rôle sera minime. Le jeune acteur Jude Collie, vu en 2017 dans Logan incarnera John Connor dans des flashbacks. Quant à la résistance dans le futur, elle devrait être assumée par Natalia Reyes alias Dani Ramos. Le scénario de toute cette affaire est écrit par Billy Ray, déjà responsable de Hunger Games.

Pour la petite histoire, on rappelle que James Cameron regagnera les droits de Terminator en 2019. Le cinéaste canadien avait vendu les droits du film original pour 1 dollar symbolique au producteur Gale Anne Hurd, pour obtenir l’autorisation de réaliser The Terminator en 1985 avec Arnold Schwarzenegger. Le premier opus avait rapporté 78,4 millions de dollars et la suite, Terminator 2 : Le Jugement Dernier, avait culminé à 519,8 millions de dollars au niveau mondial. Une paille !

J’accuse – le 4 décembre

Un an après la sortie du très moyen Une histoire vraie, le réalisateur Roamn Polanski est en plein tournage de son prochain long-métrage, J’accuse. Le film consacré à l’affaire Dreyfus, voit Jean Dujardin installé dans le fauteuil du premier rôle, celui du colonel Marie-Georges Picquart.

C’est au travers de son point de vue que le film retracera ce conflit qui a fortement divisé la société française à la fin du XIXe siècle. Le pitch : Pendant les 12 années qu’elle dura, l’Affaire Dreyfus déchira la France, provoquant un véritable séisme dans le monde entier. Elle apparaît toujours comme un symbole de l’iniquité dont sont capables les autorités politiques au nom de la raison d’état. Dans cet immense scandale, le plus grand sans doute de la fin du XIXe siècle, se mêlent erreur judiciaire, déni de justice et antisémitisme.

L’affaire est racontée du point de vue du Colonel Picquart, véritable héros oublié de l’Affaire Dreyfus. Une fois nommé à la tête du contre-espionnage, le Colonel Picquart finit par découvrir que les preuves contre le Capitaine Alfred Dreyfus avaient été fabriquées. A partir de cet instant, au péril de sa carrière puis de sa vie, il n’aura de cesse d’identifier les vrais coupables et de réhabiliter Alfred Dreyfus.

L’acteur partagera la vedette avec un casting de premier choix composé de Louis Garrel dans le rôle du capitaine Dreyfus, mais également de Grégory GadeboisOlivier GourmetHervé PierreDidier SandreMelvil Poupaud et Éric Ruf. Emmanuelle Seignier et Mathieu Amalric feront également partie de la distribution. Ces deux derniers étant habitués à jouer dans les films du réalisateur.

Star Wars 9 – le 18 décembre

J.J. Abrams est en plein tournage de l’Episode IX et devrait essayer de corriger les erreurs de tirs des films précédents. Les fans de Star Wars vont voir tous les épisodes mais ces derniers sont loin de faire l’unanimité, et c’était déjà le cas avant le rachat de la franchise par l’ogre Disney, mais tout de même, les choses se sont aggravées ces dernières années. Si en 2015 avec Le réveil de la Force, Abrams s’en était pas trop mal sorti et qu’ensuite Rogue One, le premier spin-off de la saga, avait plutôt été bien accueilli, Star Wars : Les derniers Jedi avait clairement clivé le public mais la descente fut totale avec un Solo aux résultats catastrophiques.

Depuis, le programme des spin-off s’est temporairement arrêté avec notamment l’annulation de ceux sur Boba Fettet Obi-wan. « Abrams est actuellement en train de travailler sur l’Episode IX, qui a été envisagé comme une correction d’une trajectoire qui s’est vue déviée après que les spin-offs comme Solo aient échoué à répondre aux grandes attentes commerciales. » Star Wars est de toutes les manières une problématique très complexe car faire l’unanimité auprès de tout le public est quasi impossible.

Difficile de correspondre aux goûts des premiers fans, qui remplis de nostalgie, ne jurent que par la première trilogie et surtout L’Empire contre-attaque, comme aux goûts des plus jeunes qui ont découvert la saga avec La Menace Fantôme en 1999, et les encore plus jeunes, qui sont plus biberonnés aux super-héros hystériques qu’à la philosophie de « La force »

Et en 2020 ?

L’année 2020 a déjà également son lot de buzz avec notamment, les sorties de Wonder Woman 1984, Mulan, Les Animaux Fantastiques 3, et surtout Avatar 2 qui devrait voir le jour en décembre 2020.

Et SEE tu partageais cet article ?

Découvrez notre boutique

+ de SEE snack

aidez See-mag à rester gratuit, sans pub et indépendant !