Quand Amazon s’offre James Bond

L’entreprise de Jeff Bezos s’est offert les studios MGM pour 8,45 milliards de dollars, et va ainsi élargir son catalogue de cinéma.

C’est l’un des deals les plus chers de l’histoire d’Amazon. La firme américaine se paie les studios MGM, détenteurs entre autres de la saga James Bond. Voilà qui va permettre à Amazon Prime video d’élargir considérablement son offre de films et séries.

Seconde acquisition la plus coûteuse

La Metro Goldwyn Mayer était à la recherche d’un acquéreur depuis plusieurs mois et les deux groupes sont récemment entrés dans des négociations exclusives. Ce contrat est la seconde acquisition la plus coûteuse d’Amazon, après l’achat de la chaîne d’épiceries Whole Foods pour 13,7 milliards de dollars en 2017.

«La véritable valeur financière de cet accord réside dans le trésor de propriété intellectuelle du catalogue que nous prévoyons de réimaginer et de développer avec l’équipe talentueuse de MGM», a déclaré Mike Hopkins, vice-président de Prime Video et Amazon Studios.

à lire aussi : Mourir peut attendre est-il un film maudit ?

Le service de streaming mise sur des acquisitions pour attirer le nouveau vivier de consommateurs de vidéo à la demande nés de la pandémie. Ce secteur est déjà bien occupé par Netflix et Disney, HBO ou encore Apple. Netflix, le leader du secteur joue au coude à coude avec la filiale d’Amazon, qui bénéficie d’un avantage : l’abonnement au service est offert avec la souscription à Amazon Prime.

Et le nouveau Bond ?!

Reste à savoir ce que va devenir l’agent 007 dont MGM partage les droits avec Eon Productions, dirigée par Barbara Broccoli et Michael G Wilson. Cette société exerce un important contrôle sur la franchise d’espionnage, du casting au marketing en passant par la distribution.

Il est évident qu’Amazon va ramer un peu pour obtenir l’approbation d’Eon Productions pour diffuser le prochain Bond, Mourir peut attendre sur Amazon Prime Video. Plusieurs fois repoussé, le dernier volet des aventures de 007 est toujours prévu pour le 6 octobre 2021 en salle.

Wait and SEE !

Et SEE tu partageais cet article ?

Découvre notre boutique

+ de Wait and SEE

aidez See-mag à rester gratuit, sans pub et indépendant !