Mulan : et si c’était un flop pour Disney ?

Alors que le blockbuster est sorti le 11 septembre dans les salles chinoises, son score est bien loin d’être à la hauteur. Fallait-il à ce point céder à la censure de l’Empire du Milieu ?

Sorti le 11 septembre dans les salles chinoises, Mulan n’a pour l’instant engrangé que 23,2 millions de dollars de recettes, bien loin des 40 espérés par Disney. Le magazine américain The Hollywood Reporter évoquant carrément « une défaillance ».

Le remake en live-action du film d’animation de 1998, suit l’histoire d’une jeune Chinoise qui va se déguiser en homme pour être engagée dans l’armée impériale. Avec un budget de 200 millions de dollars et plusieurs stars chinoises au générique, dont entre autres, Gong Li, Jet Li, ou encore Donnie Yen, toutes les cases du tableau Excel semblaient être cochées. « C’est loupé », constate la chaîne CNN:

En 2019, le remake du Roi Lion, avait rapporté 54 millions de dollars de recettes pour son premier week-end d’exploitation. Mulan, lui, est bien loin derrière Tenet de Christopher Nolan, qui a fait un score de 30 millions de dollars de recettes lors de son lancement en Chine le week-end du 5 septembre.”

a lire aussi : MULAN : PREMIERES CRITIQUES

Il faut dire que les rapports de Disney avec la Chine sont plutôt houleux depuis qu’en 1998, mécontent que le studio américain avait osé produire Kundun, le récit de Martin Scorsese sur le parcours du dalaï-lama, Pékin avait carrément limité la sortie sur les écrans du Mulan version animée.

En 2020, le marché chinois est tout simplement devenu incontournable pour les studios hollywoodiens. “Au cours des quinze dernières années, les recettes du box-office chinois ont été multipliées par 35, pour atteindre les 9,7 milliards de dollars. Ce n’est plus très loin des 11,1 milliards de dollars du box-office nord-américain”, souligne le magazine The Economist

Mais voilà, faut-il courber l’échine à toutes les censures exigées par l’Empire du Milieu ? Récemment, Once Upon a Time in… Hollywood de Quentin Tarantino, a carrément vu sa sortie chinoise annulée, le cinéaste refusant de remonter son film en supprimant la scène dans laquelle Brad Pitt alias Cliff Booth humilie Bruce Lee.

Décidément, entre les polémiques et la crise de la Covid-19, Mulan nouvelle version n’aura pas été le graal espéré de Disney, et risque d’être une étape malheureuse à vite oublier.

Mulan sera disponible en France sur Disney+, le 4 décembre 2020.

Wait and SEE !

Et SEE tu partageais cet article ?

Découvre notre boutique

+ de Wait and SEE

aidez See-mag à rester gratuit, sans pub et indépendant !