Léa Seydoux : « Je voulais être Marlon Brando »

La comédienne qui enfilera pour la deuxième fois la robe de Madeleine Swann dans Mourir peut attendre !, s’est confiée, et lâchée, au Sunday Times. Extraits sulfureux.

Léa Seydoux qui quoiqu’on en pense, peut se vanter d’un statut de notoriété internationale, est la seule actrice française à avoir joué dans deux épisodes à la suite de James Bond.

Cette dernière, qui enfilera à nouveau la robe de Madeleine Swann dans Mourir peut attendre !, s’est confiée, et lâchée, au micro du Sunday Times.

Pour aborder une thématique de l’ère #MeToo, l’actrice française qui peut parfois avoir l’attitude d’un garçon manqué, a déclaré ceci : « Je suis une femme ! Je le sais bien que j’en suis une, mais je me sens parfois aussi comme un homme. Je me suis toujours identifiée aux acteurs, jamais aux actrices. Je voulais faire du cinéma parce que je regardais les comédiens. Je voyais Marlon Brando et je voulais être comme lui. »

A LIRE AUSSI : FRENCH BOND GIRLS… ET APRES ?

Puis la star de La Vie d’Adèle a enchaîné avec ceci : « Je considère que les acteurs ont plus de liberté. J’ai le sentiment que les femmes au cinéma, se retrouvent plus souvent en position de passivité, parce que les femmes ont tendance à recevoir. Je veux dire, quand il est question de sexe, c’est la femme qui est pénétrée. Alors qu’à l’inverse, ce qui me plaît avec les hommes, c’est… et bien, je veux dire, c’est quand même évident, ils ont un pénis ! Ils donnent ! Et j’aime donner ! »

Et comme si Léa Seydoux prenait un malin plaisir à jouer de la provocation elle termine sa tirade par : « Pour être franche, souvent je me sens comme un homme gay. J’aime les hommes un peu comme le fait un homme gay. »

Nous, on t’aime Léa !

Mourir peut attendre ! est attendu en salle le 31 mars prochain.

Wait and SEE !

Et SEE tu partageais cet article ?

Découvre notre boutique

+ de Wait and SEE

aidez See-mag à rester gratuit, sans pub et indépendant !