Disney confirme la sortie de Mulan en salles en… Chine

Dans la plupart des pays, Mulan ne sortira pas au cinéma, mais les chinois eux, pourront le voir sur grand écran.

Même s’il y a une raison très valable à cette décision, voilà une nouvelle qui ne va pas calmer la colère des exploitants de salles du monde entier. Après avoir annoncé que sa version en live-action de son classique Mulan, n’allait être disponible, pour la modique somme de 29,99 $, que sur sa plateforme de streaming, voilà que Disney annonce que le film sortira bien en salles en Chine.

C’est sur son compte Weibo que le studio a confirmé que le long-métrage avait été autorisé à sortir dans l’Empire du Milieu, en précisant que « les fleurs de magnolia sont à la hauteur des attentes et se déroulent comme promis » et « le cinéma est sur le point de fleurir ».

Pas de service Disney+ en Chine

Aucune date de sortie n’a été confirmée. Le film sera uniquement diffusé sur Disney+ dans les pays où le service a déjà été lancé, y compris les États-Unis et le Royaume-Uni, le 4 septembre. Il recevra un déploiement en salles dans d’autres territoires, et le marché chinois des cinémas semble logique puisque le pays n’est pas couvert pas Disney+.

A LIRE AUSSI : MULAN, OU LE PARI RISQUE DE DISNEY 

Dans un article du 27 février dernier titré « Mulan, ou le pari risqué de Disney », nous évoquions déjà que les plans bien huilés de Disney concernant son nouveau remake, pourraient bien être bouleversés avec l’arrivée de ce qui était encore imprévisible il y a quelques mois, le coronavirus.

Une distribution entièrement asiatique

En effet, avec une distribution entièrement asiatique, et un film interdit au moins de 13 ans, l’aventure se retrouvaient extrêmement risquée à cause de la pandémie, qui rappelons-le, a fait fermer les 70 000 cinémas chinois, pendant plusieurs mois.

Toujours en février, l’analyste Paul Dergarabedian expliquait ceci : « Il a certainement un attrait mondial, mais il est indéniable qu’il s’agit d’un film très important pour le marché chinois. C’est un coup dur pour Disney s’il ne sort pas en Chine. »

Il semblait évident que la firme n’allait pas s’assoir sur les énormes recettes potentielles que le film est censé rapporté dans l’Empire du Milieu, d’autant que rappelons-le, Mulan a coûté la modique somme de 200 millions de dollars, hors frais de promotion.

Wait and SEE !

Et SEE tu partageais cet article ?

Découvre notre boutique

+ de Wait and SEE

aidez See-mag à rester gratuit, sans pub et indépendant !