Des nouvelles de Gladiator 2

20 ans après la sortie de Gladiatorle projet d’un deuxième épisode prend sérieusement forme.

L’idée ne date pas d’hier dans le cerveau de Scott, et en novembre 2018, on vous annonçait ici que Peter Craig, le scénariste de The Town, venait d’être engagé pour se pencher sur un Gladiator 2.

Etant donné que Maximus avait assez mal terminé le premier opus, à moins d’être un fantôme, il y aura peu de chance qu’il fasse partie des personnages du film. Selon la rumeur, l’histoire serait plutôt axée sur Lucius, le fils de Lucila et le neveu de Commodus.

Ridley Scott serait à la fois réalisateur et producteur, le tout probablement financé par Universal.

Cela pourrait peut-être remettre en selle le réalisateur qui le moins que l’on puisse dire, n’a dernièrement, pas convaincu le public avec Prometheus et sa suite Alien : Covenant, et encore moins avec le très bancal Tout l’argent du monde.

Le premier Gladiator, sorti en 2000, avait à l’époque ramassé la modique somme de 460 millions de billets verts et avait propulsé Russell Crowe au statut de star planétaire. Et n’oublions pas la performance hallucinante de Joaquim Phoenix dans le rôle du « pas très » Commodus. Ok, ok, ok… trop facile et déjà fait mais c’était tentant !

Sachant que Scott est capable du pire comme Exodus : Gods And Kings avec un Christian Bale encore moins crédible en Moïse que Colin Farrell en Alexandre, et du meilleur comme évidemment Alien ou Thelma et Louise, on espère que cette fois-ci, il produira le meilleur. Ce serait dommage de gâcher la fête.

Les producteurs Walter F. Parkes et Laurie MacDonald viennent de confirmer au micro de HeyUGuys que le projet était bel et bien en

« Nous y travaillons en compagnie de Ridley. C’est un film que nous ne voulons pas toucher à moins de trouver un moyen de s’en sentir légitime. Et nous travaillons avec un merveilleux auteur, Peter Craig. Et l’histoire se déroule 25-30 ans après l’original. »

Alors en attendant le casting, une date de tournage et une date de sortie…

Wait and SEE !

Et SEE tu partageais cet article ?

Découvre notre boutique

+ de Wait and SEE

aidez See-mag à rester gratuit, sans pub et indépendant !