Baz Luhrmann a trouvé sa Priscilla Presley !

Le réalisateur de Moulin Rouge et Roméo + Juliet complète son casting pour son biopic sur Elvis Presley.

Selon le site Deadline, c’est l’actrice australienne Olivia DeJonge, qui interprètera Priscilla Presley aux côtés d’Austin Butler qui lui, devra relever le challenge d’incarner le « King » à l’écran. La jeune comédienne de 21 ans a notamment fait ses classes dans l’impeccable The Visit de M. Night Shyamalan.

Priscilla Ann Presley, née Wagner à Brooklyn, a été mariée à Elvis de 1967 à 1972 et était la présidente d’Elvis Presley Enterprises (EPE), la société qui a transformé la demeure du roi du rock’n’roll, Graceland, en une des principales attractions touristiques des États-Unis. Elvis avait rencontré Priscilla dans l’armée en 1959, il en est tombé amoureux alors qu’elle avait 14 ans et lui 24 ans. Elle a vécu avec Elvis dès 1963 à Graceland, Presley ayant promis à ses parents de l’épouser. Ils eurent une fille, Lisa Marie et le couple a divorcé en 1972.

Priscilla Presley deviendra ensuite comédienne, dans entre autres, les films hilarants de Zucker, Abrahams, Zucker comme Y a-t-il un pilote dans l’avion, ou encore plus récemment dans Austin Powers.

A lire : Et l’Elvis de Baz Luhrmann sera…

Luhrmann, connu pour sa capacité à découvrir de nouveaux talents, a déclaré ceci : « Olivia est capable de manifester la profondeur et la présence complexes qui ont fait de Priscilla Presley une icône à part entière. C’est une jeune actrice extrêmement talentueuse et le parfait contrepoint d’Austin qui jouera Elvis. »

Le film, qui n’a pas encore de titre, devrait plus particulièrement raconter la relation entre le manager de Presley, le Colonel Parker, et le jeune chanteur, qui venait d’origines très pauvres, et qui deviendra la star emblématique qui a changé le cours de la musique. Il est connu que Parker a rafflé la moitié des gains de Presley pour lui-même, en échange de le faire devenir une icône.

Quant au personnage de Parker, c’est Tom Hanks qui a accepté de relever le défi.

Wait and SEE !

Et SEE tu partageais cet article ?

Découvre notre boutique

+ de Wait and SEE

aidez See-mag à rester gratuit, sans pub et indépendant !