2021 : une année en musique !

Du très attendu The Beatles : Get Back de Peter Jackson à Le Monde est un peu Flou sur Billie Ellish, en passant par Rihanna ou encore le Velvet Underground, 2021 risque bien de se faire en musique, et on aime ça.

Par Colonel Dawa

Le documentaire musical est un genre en plein essor, et après les très beaux films sur Amy Winehouse ou encore Sugar Man, 2020 a vu aussi un bon nombre de films apparaître, sur notamment Ozzy Osbourne, les Beastie Boys, mais aussi sur les Bee Gees et Franck Zappa.

Il est impossible de dissocier musique et cinéma tant les deux arts font corps, petite revue de troupes des grands musiciens qui vont vivre ou revivre à l’écran en 2021.

The Beatles : Get Back

Let It Be, le docu de 1970 sur les Beatles réalisé par Michael Lindsay-Hogg, mettait en vedette un groupe sur le point de se séparer. Bien qu’il ne soit pas directement démontré. 

The Beatles : Get Back est conçu pour inverser cette tendance. Le film est réalisé par Peter Jackson, a pour ambition de montrer un aspect plus léger des Beatles. Comme vu dans les premières images, le film montre George Harrison, John Lennon, Paul McCartney et Ringo Starr en train de plaisanter alors qu’ils enregistrent leur dernier album.

Jackson l’a réalisé en visionnant 56 heures d’images inédites avec la pleine bénédiction de McCartney et Starr ainsi que les des veuves de Lennon et Harrison, Yoko Ono et Olivia Harrison

« C’est un truc génial ; nous sommes à peu près à la moitié du montage maintenant », a déclaré Jackson.

Le film est prévu dans les salles hexagonales pour le 1er septembre 2021

Paul McCartney et Rick Rubin

The Beatles : Get Back n’est pas le seul projet documentaire avec Paul McCartney. Le musicien a fait équipe avec Rick Rubin, célèbre producteur des Beastie Boys et de Johnny Cash, pour une série en six épisodes encore sans titre. 

Le projet devrait évoquer le passage de McCartney des Beatles aux Wings ainsi que des images personnelles du musicien. 

Tina Turner

La star de Private Dancer va faire l’objet d’un documentaire sur le modèle de Sugar Man

Réalisé par TJ Martin et Dan Lindsay, le film sera diffusé sur HBO aux États-Unis. 

Il suivra la carrière de la chanteuse, depuis ses débuts avec The Ike & Tina Turner Revue jusqu’à devenir l’une des artistes les plus vendues au monde. Le film comprendra des interviews de Turner et de ses amis et collaborateurs et devrait inclure des images inédites.

The Sparks

Edgar Wright, cinéaste connu pour avoir ses films Baby Driver et Shaun of the Dead, fait là ses débuts en tant que réalisateur de documentaires avec un film sur The Sparks.

Le long-métrage, qui devrait être présenté en première à Sundance, suivra le groupe excentrique créé par les frères Ron et Russell Mael.

En préparation depuis quelques années, le documentaire comprend des images de films d’époque du groupe ainsi que de leur spectacle au Kentish Town Forum en 2018. Wright a déclaré que ce serait une « Odyssée musicale à travers cinq étranges et merveilleuses décennies ».

Billie Ellish : Le Monde est un peu Flou

Apple TV+ a déboursé la modique somme de 26 millions de dollars pour Billie Eilish : Le Monde est un peu Flou, un film sur l’interprète de Bad Guy, et qui est à ce jour, la plus jeune à avoir chanté une chanson de James Bond pour No Time to Die, qu’on verra peut-être un jour.

Le film, réalisé par RJ Cutler, raconte l’histoire de celle qui est devenue l’une des stars actuellement la plus chaude du monde de la pop.

Rihanna

Billie Eilish n’est pas la seule superstar contemporaine à faire l’objet d’un documentaire, ni la seule à avoir vu les streamers payer des millions de dollars pour garantir leurs droits. 

Peter Berg a réalisé ce docu sur la chanteuse de Rude Boy qui sera diffusé sur Amazon après que la plateforme aie payé un montant similaire à celui d’Apple pour le doc sur Eilish.

Berg, qui a travaillé avec Rihanna sur Battleship, a passé quatre ans sur ce film qui explorera la vie de la pop star, entrepreneur de la ligne de mode Fenty et actrice. Il a pour l’occasion, visionné plus de 1 200 heures d’images.

Jerry Lee Lewis

T Bone Burnett, ancien membre du groupe de Bob Dylan et responsable des scores des films O Brother et Walk the Line, et la scénariste de Thelma & Louise Callie Khouri, se sont associés pour réaliser un documentaire sur le premier bad-boy du rock n roll, Jerry Lee Lewis.

Il racontera l’histoire du célèbre pianiste auteur de Great Balls of Fire et Whole Lotta Shakin ‘Goin’ On, avec Mick Jagger comme producteur.

Little Richard 

L’ami de Jerry Lee Lewis, Little Richard, décédé plus tôt cette année, sera aussi le héros d’un docu dans All In : The Fight for Democracy.

La réalisatrice Lisa Cortes racontera le parcours de l’homme connu comme l’innovateur, le créateur et l’architecte du rock n roll.

Richard Wayne Penniman, le chanteur de Tutti Frutti est l’un des premiers artistes noirs à avoir influencé les Rolling Stones et Elton John. Les amis et la famille de Little Richard ont été consultants sur le projet.

Supervillain : la construction de Tekashi 6ix9ine

Tekashi 6ix9ine, né Daniel Hernandez, est l’un des héros les plus déroutants du monde actuel du hip hop. 

Personnage controversé aux cheveux multicolores et amateur de pêche à la ligne, il a largement été mêlé à des problèmes de gangs et de batailles juridiques, à commencer par plaider coupable à un chef d’accusation pour l’utilisation d’un enfant dans une performance sexuelle et avoir été arrêté pour racket d’armes et consommation de drogues.

Tout cela est exploré dans cette série-documentaire en trois parties pour la chaîne Showtime, qui est en passe de devenir l’un des foyers clés des documentaires musicaux.

Le Velvet Underground

Le dernier, mais non le moindre, dans les films sur les groupes à espérer en 2021 est l’exploration de Todd Haynes sur les punks Lou Reed et son groupe The Velvet Underground

Le réalisateur bosse sur le film depuis des années et, de manière quelque peu surprenante, a obtenu la coopération de membres vivants du groupe, dont John Cale.

Le documentaire promet un trésor de séquences live inédites ainsi que des films d’Andy Warhol, dont la Factory hébergeait le Velvet Underground.

Apple TV+ a récupéré les droits du film.

Aidez SEE à rester gratuit, sans pub et indépendant.

Tous nos T-shirts GEEK à partir de 13 euros

Découvrez les t-shirts BY SEE

Et SEE tu partageais cet article ?

Découvrez notre boutique

aidez See-mag à rester gratuit, sans pub et indépendant !