Le destin tragique de Jan-Michael Vincent !

L’acteur Jan-Michael Vincent, 74 ans, serait réellement décédé le 10 février, mais sa disparition vient tout juste d’être annoncée. Le comédien avait gagné sa célébrité avec la série Supercopter, dans les années 1980.

Pour tous les fans des années 80, Vincent sera à tout jamais Stringfellow Hawke, le pilote de Supercopter, un prototype hich-tech d’hélicoptère. En France, c’est sur feu la chaine La Cinq que la série fut diffusée, à partir de 1985, et devint populaire.

Jan-Michael Vincent était né le 15 juillet 1945 à Denver, il est mort le 10 février dernier d’un arrêt cardiaque alors qu’il était hospitalisé dans un établissement de Caroline du Nord, aux Etats-Unis, il avait alors 74 ans. Mais sa disparition n’a été révélée que ce vendredi par le site d’information TMZ, qui a publié en ligne le certificat de décès de l’acteur.

Vincent avait commencé sa carrière d’acteur dans les années 1960 dans plusieurs films et séries comme Bonanza. Avec son physique de play boy, il jouera ensuite -parfois sous le nom de Mike Vincent– aux côtés de John Wayne, Charles Bronson pour The Mechanic en 1972, ou encore Gene Hackman et Kim Bassinger.

C’est en 1978 qu’il fait une performance inoubliable dans Big Wednesday de John Milius, l’un des meilleurs films jamais réalisés sur la culture surf, dans lequel Vincent tenait le rôle principal. En 1983, il partage l’affiche avec l’immense Robert Mitchum dans la série populaire Le Souffle de la guerre.

Méga star à la fin des années 1980 grâce à la série Airwolf, – Supercopter en France -, qui vit naître quatre saisons, et lui procura une popularité incroyable, l’acteur américain était ensuite tombé aux oubliettes, notamment à cause de son comportement sur les plateaux, dû à sa sur-consommation de drogues et d’alcool.

Il finira par tourner dans des séries plus Z que Z telles que Alienator ou Raid sur le Mékong. Deux programmes oubliables et fatalement… oubliés. Sa toxicomanie et son alcoolisme l’avaient conduit au bord du suicide et failli le tuer lors d’un grave accident de voiture. Vincent avait même été SDF durant quelques années au début du nouveau siècle.

Jan-Michael Vincent est mort le 10 février dernier dans un hôpital de Asheville en Caroline du Nord, des suites d’un arrêt cardiaque.

RIP Jan-Michael Vincent !

Et SEE tu partageais cet article ?

Découvre notre boutique

+ de Wait and SEE

aidez See-mag à rester gratuit, sans pub et indépendant !