Une minisérie Once Upon a Time in… Hollywood ?

D’après Brad Pitt, c’est l’idée qu’aurait Quentin Tarantino, Mais encore ?

Vous avez aimé Rick Dalton et Cliff Booth dans le neuvième film de Tarantino ? Eh bien, vous aurez peut-être l’occasion de revoir leur tronche sur le petit écran, d’après les déclarations de Brad Pitt au New York Times, dans lesquelles il évoque la tentation du réalisateur d’adapter en minisérie son dernier film.

« Oui, il en a parlé. C’est une idée assez excitante. Je vois les séries comme une façon de passer plus de temps avec les personnages et l’histoire, et d’explorer des angles qu’on ne peut pas toujours explorer dans un film. Beaucoup de morceaux de ces films finissent sur la table de montage parce que ça ne rentre pas. C’est pratiquement le meilleur des deux mondes : l’expérience ciné existe, mais on peut mettre plus de contenu dans le format série ».

A LIRE : LE DERNIER TARANTINO DIVISE LA REDACTION

Tarantino lui-même, se dit frustré à chaque sortie de ses films, d’avoir été obligé de couper de nombreuses scènes pour rentrer dans les standards. Seul long-métrage qui échappe à la frustration du cinéaste, Kill Bill, car évidemment, en deux volumes qui cumulent 4 h de cinéma, il y a presque tout mis.

A LIRE : BRAD PITT EN 10 FILMS

Once Upon a Time in… Hollywood, qui dure déjà 2h40, ferait donc office d’une version longue de près de 4 heures pour Netflix à l’instar des Huit salopards, sous forme d’une minisérie, Damon Herriman, l’interprète de Charles Manson évoquant ses nombreuses scènes coupées. On y retrouverait également James Marsden, qui devait incarner Burt Reynolds, Tim Roth ou encore Danny Strong, tous coupés au montage final

Alors, à quand cette version longue ?

Wait and SEE !

Et SEE tu partageais cet article ?

Découvre notre boutique

+ de Wait and SEE

aidez See-mag à rester gratuit, sans pub et indépendant !