Thriller en IMAX 3D, ça vous tente ?

C’est en tout cas ce que les américains pourront voir, et en version remasterisée svp !

L’année dernière, à la même époque, la Mostra de Venise offrait à son public la projection du légendaire clip du King of Pop, réalisé par John Landis, auteur des Blues Brothers, mais surtout du Loup Garou de Londres, film qui donna l’idée à Jackson d’en faire un court métrage sur sa chanson.

Et bien c’est cette nouvelle version flambant neuve que les spectateurs américains pourront visionner le 21 septembre prochain dans les salles équipées d’un système IMAX 3D. Malheureusement, du côté frenchie, et même de toute l’Europe, rien ne semble encore prévu.

C’est en 1983, en plein âge d’or du film de genre que Michael Jackson décide de frapper un grand coup alors que son album Thriller, sorti un an plus tôt a déjà largement rafflé la mise avec notamment des titres comme Billie Jean ou Beat it. Le chanteur se voit refusé le projet par CBS, ex Sony Music, prétextant que le disque avait déjà rapporté suffisamment de billets verts comme ça.

Il décide donc de produire lui-même son court métrage musical et débourse la modique somme de 1 million de dollars, embauche John Landis à la réalisation, Michael Peters à la chorégraphie et surtout Rick Baker aux effets spéciaux. Ce dernier est un fidèle de Landis et il a déjà bossé sur Le Loup Garou de Londres, mais surtout sur les épisodes IV et V de Star Wars.

Du climat horrifique aux pas de danse magnétiques et hypnotiques du chanteur jusqu’au format atypique à l’époque pour un morceau de musique, le film de 14 minutes de Thriller s’est rapidement imposé comme le Citizen Kane du clip vidéo.

La version originale en 35 mm est soigneusement gardée à la Bibliothèque du Congrès depuis 2009, année du décès de Michael Jackson.

Alors, en espérant le voir en IMAX 3D en France, voici le clip ci-dessous en entier et…

Wait and SEE !

Et SEE tu partageais cet article ?

Découvre notre boutique

+ de Wait and SEE

aidez See-mag à rester gratuit, sans pub et indépendant !