Terminator 6 a enfin un titre !

Et c’est James Cameron himself qui vient de l’annoncer.

Le réalisateur canadien a beau être perché sur Pandora pour les multiples suites d’Avatar et en pleine promotion pour convaincre qu’Alita, sa nouvelle production, est géniale, il n’en oublie pas pour autant de communiquer sur un autre de ses bébés, Terminator 6.

C’est ainsi que lors d’un entretien sur Yahoo, Cameron a annoncé que le film, réalisé par Tim Miller, déjà responsable de Deadpool, sera baptisé : Dark Fate.

Avec pour ambition de réaménager l’univers de Terminator et surtout d’effacer tout ce qui s’est passé après Terminator 2 : Judgment Day, le nouveau film a été largement commenté par Cameron, bien que Miller en soit le réalisateur. « Tim est un réalisateur très volontaire et avisé, et il a ses propres idées pour le film », a-t-il déclaré. 

Deux des icônes de la franchise seront de retour, avec évidemment Linda Hamilton, qui reprendra son rôle de Sarah Connor, épuisée par la bataille, qui en aura encore plus souffert lorsque nous la retrouverons. 

« Les fans veulent la revoir, et ils veulent voir la vraie Sarah Connor. Elle s’est encore plus endurcie, mais d’une manière qui a fait d’elle un personnage encore plus fort. », dit Cameron. « Elle sera peut-être moins sympathique, mais plus forte. Et finalement, elle deviendra un personnage très important pour passer le relais aux nouveaux qui arrivent. C’est un film très féminin, dont je suis heureux que Tim ait embrassé ces thèmes. » Les nouveaux personnages sont joués par Mackenzie Davis et Natalia Reyes.

Et puis il y aura forcément Schwarzie …

« J’ai dit : « Je ne peux pas être impliqué dans ce film si Arnold n’y est pas », se souvient Cameron. Schwarzenegger joue deux rôles dans le film, l’un un méchant et l’autre encore plus mystérieux.

Espérons que la franchise redresse le cap après toutes les merdes qui ont post T2. Terminator : Dark Fate sera dans les salles françaises le 13 novembre 2019.

Wait and SEE !

Et SEE tu partageais cet article ?

Découvre notre boutique

+ de Wait and SEE

aidez See-mag à rester gratuit, sans pub et indépendant !