Stranger Things, stars des années 80 !

La série, dont l’univers visuel et le concept, font largement référence au codes Spielbergiens des années 80, débarque aujourd’hui avec sa troisième saison sur Netflix.

Stranger Things revient aujourd’hui avec huit épisodes moins complexes que ceux de la deuxième saison, mais aussi plus effrayants, selon les showrunners Matt et Ross Duffer.

L’action se passe en 1985 et les scénaristes ne se sont pas gênés pour cumuler les références aux eighties.

On y retrouvera en vrac les Adidas Stan Smith, véritable symbole des années 80, et revenues à la mode ces dernières années, mais aussi un objet phare né au tout début de cette décennie, le Walkman de Sony, ce qui forcément amène la présence dans la série de la fameuse K7 audio, que les plus jeunes d’entre vous ont pu redécouvrir ou simplement découvrir dans Les Gardiens de la Galaxie.

Mais les années 80, c’est aussi le fameux Rubik’s Cube. Inventé par Ernő Rubik en 1974, c’est seulement au cours des eighties, que ce jeu, qui a en fait rendre fou plus d’un, a explosé. Depuis, il s’est vendu à plus de 350 millions d’exemplaires, ce qui en fait le jeu le plus vendu de l’histoire.

N’oublions pas non plus la Nintendo NES, dont le premier exemplaire est sorti des usines japonaises le 15 juillet 1983, elle était livrée avec Super Mario Bros, qui à ce jour, reste le jeu vidéo le plus vendu avec 40,24 millions d’exemplaires écoulés.

Stranger Things est donc définitivement une ode aux années 80, à ET l’extraterrestre, aux Goonies, et dans un autre genre moins paranormal, également à Stand by Me, le film de Rob Reiner, tiré du livre Stephen King, et qui mettait en vedette River Phoenix, le regretté frère de Joaquin.

Stranger Things 3, c’est aujourd’hui !

Et SEE tu partageais cet article ?

Découvre notre boutique

+ de Wait and SEE

aidez See-mag à rester gratuit, sans pub et indépendant !