Stéphane Brizé embauche à nouveau Vincent Lindon

Le film s’appellera Pour le meilleur et pour le pire, et le comédien y partagera l’affiche avec Sandrine Kiberlain.

Après Mademoiselle Chambon, Quelques heures de printemps, La Loi du marché et En Guerre, le réallisateur Stéphane Brizé va diriger une quatrième fois Vincent Lindon dans Pour le meilleur et pour le pire, l’histoire de Philippe Lemesle, 57 ans, cadre-dirigeant complètement submergé par la pression de son travail, et qui va devoir subir l’éloignement progressif de sa femme.

Le scénario sera co-écrit par Stéphane Brizé et Olivier Gorce, abordera les thèmes récurrents du cinéaste tels que le libre-arbitre des individus broyés par un capitalisme monstrueux, voici un extrait du synopsis : « Elle s’en va parce que l’homme qu’elle aime s’est lentement laissé engloutir par la pression de son travail. Cadre-dirigeant dans un groupe industriel américain, pris entre le marteau et l’enclume, il ne sait plus comment répondre aux injonctions de ses supérieurs. Aujourd’hui, il est à bout de souffle… »

Le film, dont le tournage vient de débuter en Nouvelle Aquitaine, sera donc porté par Vincent Lindon et Sandrine Kiberlain, mais également par le jeune Anthony Bajon, lauréat du titre de Meilleur acteur à Berlin en 2018 pour La Prière, et que l’on a récemment vu dans le très touchant Au nom de la terre.

Wait and SEE !

A lire : En Guerre divise la rédaction

A lire : notre interview d’Anthony Bajon

Et SEE tu partageais cet article ?

Découvre notre boutique

+ de Wait and SEE

aidez See-mag à rester gratuit, sans pub et indépendant !