Shia LeBeouf : me, myself and i…

Shia LeBeouf symbolise à lui tout seul, le pétage de plombs le plus long de l’histoire du cinéma. Cela fait maintenant 7 ans que l’acteur a dit un gros « fuck » à Hollywood pour glisser sur une pente néanmoins intéressante.

Avant lui, et il y a longtemps, c’est Mickey Rourke qui avait claqué la porte des studios pour entamer une carrière de boxeur, le mec s’étant tellement fait défoncer la gueule qu’entre la chirurgie et les coups, le « bogoss » de 9 semaines et demie est devenu à peine reconnaissable.

Mais revenons à Shia LeBeouf. Lex star de Disney et l’ex star de Transformers, qui après des années de dérive artistique à performer des journées entières avec un sac sur la tête, à regarder non stop ses propres films et à se planter régulièrement au cinoche, vient probablement de trouver l’idée, la grande : LUI.

En effet, selon le Hollywood Reporter, l’acteur serait en train de préparer un biopic sur LUI !

Entre mégalomanie et schizophrénie, LeBeouf a signé le scénario du nom de Otis Lort et le film titré Honey Boy retracera les jeunes années du comédien avec un petit décor sympatoche comme un père alcoolique, et avec qui ses relations furent extrêmement difficiles.

C’est Alma Har’el qui réalisera, elle avait déjà bossé avec Shia LeBeouf sur le court métrage Fjögur Piano en 2012, D’autre part, c’est Lucas Hedges, vu dans l’excellent Ladybird, qui tiendra le rôle de LeBeouf.

Quant à l’acteur lui-même, il n’a pas trouvé mieux que de jouer son propre père, le truc bien légér !

Entre thérapie, névrose, égocentrisme et artistique, c’est probablement quand même le projet le plus fou et le plus intéressant de Shia LeBeouf depuis 7 ans.

On attend avec impatience de voir le résultat.

Wait and SEE !

Et SEE tu partageais cet article ?

Découvre notre boutique

+ de Wait and SEE

aidez See-mag à rester gratuit, sans pub et indépendant !