Quand Trump dénonce l’Oscar de Parasite

Le président américain, sûrement dans un souci de se faire de nouveaux amis, a largement critiqué le sacre du film sud-coréen, et s’en est également pris à Brad Pitt.

En campagne pour la présidentielle américaine, Donald Trump a profité d’un meeting à Colorado Springs, jeudi 20 février, pour s’en prendre à la Corée du Sud et aux Oscars 2020. Selon lui, le sacre de meilleur film n’aurait pas dû revenir à Parasite car le long-métrage est sud-coréen.

Le chef d’État républicain a déclaré ceci : « A quel point la cérémonie des Oscars avait été mauvaise cette année », et a enchaîné par : « On a assez de problèmes avec la Corée du Sud, avec le commerce. Et par-dessus le marché, ils leur donnent le titre de meilleur film de l’année ?”.

Le distributeur américain du film, Neon, a répliqué sur Twitter aux propos du président, estimant que le scepticisme de Donald Trump envers ce film sous-titré est « compréhensible : il ne sait pas lire ».

Le locataire de la Maison-Blanche, dont la présidence repose sur le slogan nationaliste « America first », a poursuivi en exprimant sa préférence pour les grands classiques de l’âge d’or d’Hollywood. « Donnez-nous Autant en emporte le vent ou un nouveau Boulevard du crépuscule ».

Donald Trump a aussi lancé une pique contre Brad Pitt, meilleur acteur dans un second rôle pour Once Upon a Time in… Hollywood, qu’il a qualifié de « petit prétentieux ». L’artiste avait mis à profit son discours de remerciement, lors de la cérémonie des Oscars, pour soutenir le processus de destitution de Trump, finalement acquitté par le Sénat début février.

Ca pourrait être drôle si un tel manque de culture n’était pas aussi triste.

Wait and SEE !

Source : AFP

Et SEE tu partageais cet article ?

Découvre notre boutique

+ de Wait and SEE

aidez See-mag à rester gratuit, sans pub et indépendant !