Quand Sacha Baron Cohen piège l’extrême droite U.S.

Le comédien a piégé un rassemblement d’extrême droite en se faisant passer pour un chanteur complotiste.

Sacha Baron Cohen a encore fait fort le week-end dernier. Celui que l’on connait plus particulièrement pour ses rôles de Borat, Ali G, Brüno ou encore l’amiral-général Aladeen, s’est fait un nouveau petit plaisir en piégeant des participants à une manifestation proche de l’extrême droite.

Cette fois, le comédien s’est fait passer pour un chanteur de “Bluegrass”, lors d’un événement à Olympia près de Seattle. Il s’agissait en fait d’une manifestation intitulée “March for our rights” qui rassemble des activistes pro-armes, proches des milieux d’extrême-droite.

Lors d’un show de plus de 8 minutes pendant lesquelles l’acteur Britannique s’en est pris à tous les thèmes qui agitent les adeptes de thèse conspirationnistes. Parmi ces thèmes : Barack Obama, Hillary Clinton, le Dr Anthony Fauci, Bill Gates et l’Organisation mondiale de la santé, avec des références racistes à des sujets comme la “grippe de Wuhan”.

Une blague qui manifestement, n’est pas très bien passée à certains participants du rassemblement. Les manifestants ont fini par hurler sur l’acteur en le traitant de “raciste”. Les organisateurs comprenant la supercherie ont tenté de mettre fin au concert, mais ont été bloqués par la sécurité engagée par Sacha Baron Cohen. L’acteur s’est ensuite échappé.

Baron Cohen a souvent dénoncé de façon satyrique le racisme présent dans la société. C’était déjà le cas notamment avec son personnage de Borat.

Wait and SEE !

Et SEE tu partageais cet article ?

Découvre notre boutique

+ de Wait and SEE

aidez See-mag à rester gratuit, sans pub et indépendant !