Quand R. Donner s’exprime sur les super-héros au cinéma

Le réalisateur du tout premier long-métrage Superman, et qui va empoigner une nouvelle fois sa caméra pour un cinquième volet de L’Arme Fatale, s’est entretenu avec The Telegraph à qui il a donné sa vision sur les films actuels de super-héros.

Le réalisateur Richard Donner, qui a fêté ses 90 ans en avril dernier, fait à nouveau la une des magazines et sites après l’annonce du tournage d’un cinquième épisode de L’Arme Fatale sous sa direction.

Le réalisateur est aussi connu et reconnu pour avoir entre autres, réalisé le tout premier long-métrage Superman en 1978 avec Christopher Reeves dans le rôle-titre, Gene Hackman, Marlon Brando et Margot Kidder.

Mais alors que Patty Jenkins, la cinéaste de la franchise Wonder Woman, a confié dernièrement, avoir Donner comme modèle, ce dernier avouant à son tour apprécié les aventures cinématographiques de Diana Prince, le magazine britannique The Telegraph a questionné le réalisateur sur ce qu’il pense des super-héros au cinéma.

« Je suis stupéfait que les justiciers des comics soient devenus la forme dominante du divertissement »

Après avoir déclaré ceci : « Je suis stupéfait que les justiciers des comics soient devenus la forme dominante du divertissement », Donner a développé ainsi son regard sur le phénomène : « Quand on voit que le film est bien tourné, selon mes normes, c’est si épanouissant. Je suis très heureux et fier quand je les vois. Quand c’est mal fait, c’est une telle déception. »

Richard Donner, qui ignore totalement qui est Zack Snyder, trouve toutefois « merveilleux » que ce dernier puisse reprendre le montage de Justice League.

« Il y a tellement de gens qui rendent les super-héros si cyniques, c’est déprimant. Je pense que nous avons envie le contraire de ça. »

D’autre part, le cinéaste de Ladyhawke et des Goonies se désole d’une chose : « Il y a tellement de gens qui rendent les super-héros si cyniques, c’est déprimant. Quand ils sont sombres, tristes, en colère contre eux-mêmes et le monde, je ne trouve pas ça amusant. Je pense qu’il y a assez de réalité pour ça. Je pense que nous avons envie le contraire de ça. »

Pour finir, Donner est revenu sur les propos de Martin Scorsese comparant les films Marvel à un parc d’attraction loin de tout cinéma : « Eh bien, je voudrais être en mesure de pouvoir créer un de ces manèges ! Le problème est que, souvent, l’industrie cinématographique utilise mal la technique lorsqu’elle est dépassée par ses ambitions. Mais à côté de ça, de temps en temps, on peut vraiment voir des histoires merveilleuses avec certains de ces films. »

Wait and SEE !

Aidez SEE à rester gratuit, sans pub et indépendant.

Tous nos T-shirts COMICS à partir de 13 euros

Découvrez les t-shirts BY SEE

Aidez SEE à rester gratuit, sans pub et indépendant.

TOUS NOS T-SHIRTS OLD SCHOOL à partir de 13 euros

Découvrez les t-shirts BY SEE

Et SEE tu partageais cet article ?

Découvre notre boutique

+ de Wait and SEE

aidez See-mag à rester gratuit, sans pub et indépendant !