Quand Coppola ne voulait pas récompenser Crash !

Selon David Cronenberg, réalisateur de Crash, le président du jury de Cannes, Francis Ford Coppola, détestait viscéralement le film.

Cronenberg, même s’il n’a jamais officiellement pris sa retraite, ne semble pas pressé de passer à nouveau derrière la caméra depuis Maps to the Stars, son dernier film sorti en 2014.

Une adaptation controversée

Le réalisateur canadien, âgé de 77 ans, vient d’effectuer une restauration 4K de son film de 1996 Crash. Pour promouvoir cette adaptation cinématographique controversée du roman de JG Ballard sur les fétichistes des accidents de route, Cronenberg s’est entretenu avec La Presse canadienne, et a plus particulièrement évoqué sa première mondiale du film au Festival de Cannes 1996 lorsque Francis Ford Coppola était président.

Selon Cronenberg, Coppola a fait tout son possible pour s’assurer que tout le monde sache qu’il ne soutenait pas Crash, qui s’est incliné dans la compétition principale et a reçu un prix spécial du jury créé exclusivement pour lui, car d’autres personnes s’opposaient à sa prétention à la Palme d’or. Et ces personnes, selon Cronenberg, ne se résumaient à peu près qu’à… Coppola.

« Coppola était totalement contre » 

« Coppola était totalement contre », a confié Cronenberg. « Je pense qu’il était le seul. Quand on me demande pourquoi Crash a obtenu ce prix spécial du jury, eh bien, je pense que c’était la tentative du jury de contourner l’avis négatif de Coppola, car ils avaient le pouvoir de créer leur propre prix sans l’approbation du président. Et c’est comme ça qu’ils l’ont fait. »

« Il n’a pas voulu me remettre le prix lui-même »

Cronenberg a également déclaré que le dégoût de Coppola pour le film s’était visiblement répercuté sur la cérémonie de remise des prix du festival. « Ce qui est étrange, c’est que je l’ai rencontré à plusieurs reprises à diverses occasions. La première chose qu’il dit est toujours : “Souvenez-vous, NOUS vous avons décerné ce prix.” Je me suis juré que la prochaine fois qu’il disait cela, j’allais lui rappeler qu’il ne faisait pas partie de ceux qui voulaient me le donner ce prix. En fait, lors de la cérémonie de clôture finale, il n’a pas voulu me le remettre lui-même. Il a demandé à quelqu’un d’autre de me le remettre ».

Ambiance !

Crash de David Cronenberg est actuellement en salles en version restaurée dans certains cinéma hexagonaux.

Wait and SEE !

Et SEE tu partageais cet article ?

Découvre notre boutique

+ de Wait and SEE

aidez See-mag à rester gratuit, sans pub et indépendant !