Quand Christopher Nolan refusait un 4e Batman

Lors d’une interview, Christian Bale a expliqué pourquoi le réalisateur a finalement refusé à la Warner, de diriger un autre épisode des aventures du Chevalier Noir.

Après la trilogie Batman Bengins, The Dark Knight et The Dark Knight Rises, qui a explosé le plafond des 2,5 milliards de dollars de recettes, la Warner a proposé à Christopher Nolan de réaliser un quatrième épisode en lui offrant tout simplement une carte blanche. Proposition que Nolan a finalement refusée.

Interrogé sur cet éventuel 4e aventure par le Toronto Sun, Christian Bale a expliqué le refus du réalisateur de s’embarquer dans l’aventure : « Nous n’étions pas assez arrogants pour nous dire que nous aurions la possibilité de continuer après chaque film. Chris le disait à chaque tournage. “On ira pas plus loin. On fait un seul film. C’est tout ce que l’on a”. Mais après le premier film, ils sont venus nous demander si on voulait en faire un autre. C’était génial mais on se disait toujours “ça y est, après celui-là, on aura pas d’autres possibilités”. Mais ils sont revenus et nous ont dit : “faisons en un troisième”. Chris m’a toujours dit que si on avait la grande chance de pouvoir faire une trilogie, on s’arrêterait là. “Après ce 3e, on laisse tomber” m’a-t-il dit. »

L’acteur anglais poursuit en révélant que Warner leur a bien sûr proposé un quatrième film. « Mais on devait rester fidèle au rêve de Chris qui était de faire une trilogie et pas plus. Ne soyons pas excessifs et complaisants en acceptant un Batman 4 »

C’est finalement Zack Snyder qui prendra la suite en faisant tourner Ben Affleck à deux reprises dans le rôle de Batman pour Batman V Superman et Justice League.

Le Chevalier Noir sera de retour en 2021 avec The Batman, sous les traits de Robert Pattinson et sous la direction de Matt Reeves.

Quant à Christopher Nolan, son nouveau film Tenet, est pour l’instant toujours prévu pour le 17 juillet 2020.

Wait and SEE !

Et SEE tu partageais cet article ?

Découvre notre boutique

+ de Wait and SEE

aidez See-mag à rester gratuit, sans pub et indépendant !