Quand Aronofsky voulait Phoenix pour son Batman !

Des projets avortés, il y en a beaucoup. Celui d’un Batman réalisé Darren Aronofsky a au moins le mérite d’avoir été très excitant. Le cinéaste revient sur sa vision du film à l’époque.

Dans un entretien récent avec le magazine britannique Empire, le réalisateur de Requiem for a Dream et Black Swan, est revenu sur son projet avorté de Batman suite à de nombreux conflits avec Warner, au début des années 2000.

Des conflits notamment générés par le choix de l’acteur pour incarner le Chevalier Noir : « Le studio voulait Freddie Prinze Jr et je voulais Joaquin Phoenix », se souvient-il. « Je me souviens avoir pensé : “Oh oh, nous faisons ici deux films différents. ” Voilà une histoire vraie. C’était une autre époque. Le Batman que j’ai écrit était définitivement différent de ce qu’ils ont fini par faire. »

L’ambition d’Aronofsky était de faire une suite du très décrié Batman & Robin. Cela voulait dire de faire travailler Frank Miller – l’un des auteurs de bandes dessinées les plus responsables de la vision la plus sombre de Batman – sur le script.

« C’était une chose incroyable parce que j’étais un grand fan du roman graphique de [Miller], donc le simple fait de le rencontrer était excitant à l’époque », se souvient le réalisateur. Apparemment, même l’écrivain a été choqué de voir à quel point le projet d’Aronofsky était sombre. « Le Batman qui était sorti avant moi était Batman & Robin, alors j’essayais vraiment de le réinventer », explique-t-il. 

On aurait donc pu découvrir un Batman plus dark que dark, incarné par Joaquin Phoenix, ironie du sort lorsqu’on sait que 19 ans plus tard, c’est dans la peau de l’ennemi légendaire du Chevalier Noir, le Joker, que le comédien raflera tous les honneurs.

En attendant, restez chez vous et…

Wait and SEE !

Et SEE tu partageais cet article ?

Découvre notre boutique

+ de Wait and SEE

aidez See-mag à rester gratuit, sans pub et indépendant !