Pedro Pascal rejoint Nicolas Cage pour son prochain film

Pascal quitterait pour un temps son casque de Mandalorian pour être du casting de The Unbearable Weight of Massive Talent, dans lequel Nicolas Cage s’apprête à jouer… Nicolas Cage.

En novembre dernier, nous apprenions par The Hollywood Reporter, que Lionsgate préparait un nouveau film avec Nicolas Cage. Le studio avait remporté les droits du projet face à HBO Max et Paramount Pictures. Le long-métrage, qui selon certaines sources, pourrait permettre à l’acteur de 55 ans d’empocher un salaire proche des Ailes de l’Enfer‘ ou Benjamin Gates, sera écrit et réalisé par Tom Gormican déjà auteur du totalement déjanté My Movie Project.

Pedro Pascal rejoindrait donc le casting de The Unbearable Weight of Massive Talent, qui mettra en scène Nicolas Cage dans une version de lui-même souhaitant absolument jouer dans le nouveau film de Quentin Tarantino. Mais en parallèle, il devra gérer une relation conflictuelle avec sa fille adolescente. Le film devrait également explorer les années 1990 du comédien, période durant laquelle il a fait beaucoup de films à petit budget. Le personnage de Cage étouffé par les dettes, va alors accepter de se présenter à la fête d’anniversaire d’un fan millionnaire qui va vouloir lui faire lire un scénario de film. L’acteur va apprendre que le millionnaire est à la tête d’un cartel de drogue mexicain qui a enlevé la fille d’un candidat présidentiel. Il sera recruté par la CIA qui lui demandera d’obtenir des informations. La situation va encore s’aggraver lorsque le milliardaire va amener la fille et l’ex-femme de Cage pour une réconciliation.

Si Pascal conclut ses négociations, il devrait jouer le rôle de Javi, le fameux milliardaire.

The Unbearable Weight of Massive Talent sera truffé de références aux films de Cage, Leaving Las VegasVolte/Face ou encore 60 secondes chrono.

Rom Gormican souhaitait débuter son tournage plus tôt cette année, mais la pandémie a évidemment interrompu son plan. Les caméras devraient finalement commencer.

Wait and SEE

Et SEE tu partageais cet article ?

Découvre notre boutique

+ de Wait and SEE

aidez See-mag à rester gratuit, sans pub et indépendant !