Pedro Almodóvar a de nouveaux projets !

Son dernier film, contrairement à ce que certains pensaient, ne sera le chant du cygne du réalisateur.

« Je suppose qu’il y a quelque chose dans le film qui donne l’impression que je dis au revoir », avait déclaré Almodóvar quelques jours avant la sortie de Douleur et Gloire. Avant de laisser glisser un rire et d’enchainer par : « J’espère que non. Vous ne savez pas ce qui va se passer demain, mais non, je veux absolument continuer à faire des films. »

Lors d’un entretien avec Indiewire, le réalisateur espagnol de 70 ans a en fait déclaré avoir des projets ambitieux, et notamment un premier long métrage en anglais. Le scénario qui est presque terminé, est l’adaptation cinq contes d’un écrivain américain, l’histoire se déroulant au Texas, à Oakland et au Mexique. 

Le cinéaste envisage également deux œuvres plus courtes, une d’une heure et une autre qu’il a estimée à 20 minutes, qu’il espère terminer avant ce fameux film en anglais qu’il tournera en 2020.

A lire : notre chronique sur Douleur et Gloire

« Dans Douleur et Gloire en particulier, je réalise que j’ai pu toucher le spectateur de manière plus directe que dans mes films précédents », a-t-il déclaré. « La réaction pourrait être que je vais faire un autre film qui a la même saveur, mais ma réaction naturelle est justement de faire le contraire. »

« Dès le début, mes films ont été perçus comme très scandaleux aux États-Unis et en Europe. Les gens se sont vraiment concentrés sur les différents types de sexualité et de genre que je représentais dans mes films, et cela concernait toute une gamme d’orientations sexuelles différentes que je représentais aussi fidèles que possible. On a tellement insisté sur le fait que les gens n’ont pas prêté attention aux éléments cinématographiques. » a-t-il conclut.

Wait and SEE !

Et SEE tu partageais cet article ?

Découvre notre boutique

+ de Wait and SEE

aidez See-mag à rester gratuit, sans pub et indépendant !