Oliver Stone : « Le futur, c’est le meurtre »

La violence physique et psychologique de Joker fait l’objet outre Atlantique de nombreux débats. Ce qui rappelle des souvenirs à Oliver Stone.

Lors d’un entretien avec Indiewire, le réalisateur observe avec amusement la sortie de Joker et fait quelques rapprochements avec celle de son film Tueurs nés, en 1994.

« Nous vivons à l’heure du Joker. En termes de sensationnalisme et de violence, j’imagine que le film partage certains thèmes avec Natural Born Killers. Dans mon film, la violence était satirique. J’avais un passif comme metteur en scène d’une violence réaliste, et il me semblait très clairement que le film n’était pas littéral, mais excessif, métaphorique, très éloigné du réel. » a déclaré le réalisateur.

A lire : Joker, le « pour » et le « contre des journalistes de SEE

Il faut dire que quand Tueurs nés est sorti, aux U.S., le cinéaste avait tout simplement été traité d’irresponsable et de faire l’apologie des tueurs, d’où sa réaction actuelle et sa comparaison avec le boucan moralisateur que cause la sortie de Joker.

Sauf que Tueurs nés est sorti il y a 25 ans, que depuis les choses ont forcément évolué, et sur ce sujet, le cinéaste a déclaré : « La violence est partout désormais. Je ne dis pas que c’est ce que j’ai envie de regarder. Mais le futur, c’est le meurtre. »

Wait and SEE !

Et SEE tu partageais cet article ?

Découvre notre boutique

+ de Wait and SEE

aidez See-mag à rester gratuit, sans pub et indépendant !