Mulan : quand Disney s’adresse aux adultes !

Le remake en live-action du dessin animé classique sorti en 1998, sera classé PG-13 aux Etats-Unis, soit interdit aux mineurs de moins de 13 ans non accompagnés.

Depuis quelques années, la firme a développé une multitude de remakes de ses classiques, du Livre de la jungle au Roi Lion, en passant par Aladdin et Dumbo, il faut bien reconnaître que la ligne imposée, était que tous ces films soient évidemment « tout public ».

Eh bien, il semble qu’avec le remake en live-action de Mulan, réalisé par la cinéaste néo-zélandaise Niki Caro, Disney opère un virage en s’adressant à un public plus adulte.

Alors que Disney impose des règles bien strictes pour ses films, à savoir, pas de décapitation d’un personnage, ni l’empaler, des conditions que Pixar, Marvel et Lucasfilm doivent respecter, il semblerait que d’après The Hollywood Reporter, Mulan soit le premier film depuis Pirates des Caraïbes, La Vengeance de Salazar, à être classé PG-13, en raison de séquences violentes.

L’ogre Disney visant majoritairement un public plutôt jeune, il est étonnant qu’un de ses films se retrouve avec une telle interdiction. Tous les autres remakes ont reçu des notes PG (accompagnement parental souhaitable) ou G (tout public), mais il est vrai, qu’au regard de la bande-annonce, tout indique un film rempli d’action, de bataille et de guerre.

A ce jour, le Centre National du Cinéma et de l’image animée n’a pas encore indiqué si la même restriction sera appliquée en France.

Mulan nouvelle version sortira dans l’hexagone le 25 mars prochain.

Wait and SEE !

Et SEE tu partageais cet article ?

Découvre notre boutique

+ de Wait and SEE

aidez See-mag à rester gratuit, sans pub et indépendant !