Mort du comédien Robert Castel

Il était le père du l’humour « pied-noir », le comédien et humoriste nous a quittés ce samedi, à l’âge de 87 ans.

Juif d’Algérie, Robert Castel était à la fois comédien, musicien, humoriste et était considéré comme le père de l’humour « pied-noir ». « Il est décédé à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière », à Paris, des suites d’une « longue maladie », a annoncé sa famille, il était âgé de 87 ans.

Né le 21 mai 1933 à Bab El-Oued, Robert Moyal, de son vrai nom, est le fils de Lili Labassi, l’un des maîtres du chaâbi, une musique mélangeant sonorités arabo-andalouses et rythmes berbères, typique de ce quartier populaire d’Alger.

Instituteur, puis critique musical après ses études de lettres, il rejoindra en 1957, le centre régional d’art dramatique d’Alger, où il va rencontrer Lucette Sahuquet et Marthe Villalonga, qui deviendront célèbres, et avec qui il montera la pièce La Famille Hernandez, la même année, il va y interpréter son personnage de Robert le bègue plus de 1700 fois.

En 1962, après avoir quittél’Algérie suite la déclaration d’indépendance de cette dernière, il s’installera en couple à Paris avec Lucette Sahuquet, qui deviendra son épouse. Ensemble, ils vont former un duo et jouer leurs sketchs à l’Olympia, en premières parties de Frank Sinatra, Marlene Dietrich et Philippe Clay.

Au cinéma, entre 1955 et 2016, Castel va tourner dans plus de 50 films, notamment, aux côtés d’Edith Piaf dans Les Amants de demain de Marcel Blistène, de Pierre Richard dans Le Grand Blond avec une chaussure noire d’Yves Robert, d’Isabelle Huppert dans Dupont Lajoie d’Yves Boisset, on le verra une dernière fois sur grand écran dans Ils sont partout de l’acteur et réalisateur Yvan Attal.

Quant à la télévision, le comédien participera à plus d’une vingtaine de téléfilms et séries dont dernièrement Plus belle la vie ou encore Sous le soleil.

Il reviendra à la musique en 2007 avec le projet El Gusto, un orchestre de musiciens juifs pieds-noirs et arabes algériens, réunis pour réhabiliter le fameux chaâbi.

Repose en paix Robert Castel

Et SEE tu partageais cet article ?

Découvre notre boutique

+ de Wait and SEE

aidez See-mag à rester gratuit, sans pub et indépendant !