Mort du comédien Maurice Bénichou !

Acteur et metteur en scène de théâtre, Maurice Bénichou avait notamment joué dans Le Fabuleux Destin d’Amélie Poulain de Jean-Pierre Jeunet, mais également pour Michael Haneke, Costa-Gavras ou encore Claude Zidi.

Le comédien, qui est mort dans la nuit de vendredi à samedi, nous a quittés à l’âge de 76 ans, il restera gravé dans la mémoire des spectateurs français pour son rôle de Dominique Bretodeau dans Le Fabuleux Destin d’Amélie Poulain, dans lequel il partageait l’affiche avec Audrey Tautou.

C’est en 1968 que ce natif de Tiemcen en Algérie, avait commencé sa carrière au cinéma mais aussi au théâtre. Dans les années 70, il sera présent dans Paris n’existe pas de Serge Gainsbourg, L’Animal de Claude Zidi, Les Camisards de René Allio, ou encore Un éléphant ça trompe énormément d’Yves Robert, dans lequel il donnait la réplique à Jean Rochefort, Victor Lanoux, Guy Bedos et Claude Brasseur.

Côté théâtre, c’est avec Patrice Chéreau et Peter Brook qu’il collaborera le plus souvent, en passant du Théâtre du Gymnase d’Avignon aux Bouffes du Nord, en passant par Chaillot. Il jouera du Carlo Goldoni dans Le Marquis de MontefoscoBertolt Brecht pour Dans la jungle des villes, William Shakespeare avec Le Songe d’une nuit d’été, et Anton Tchekhov pour La Cerisaie. Dans les années 1970, il décidera de se lancer dans la mise en scène. 

Infatigable boulimique de travail, de 1990 aux années 2000, il jouera dans trois films de Michael Haneke, Code inconnu, Le Temps du Loup et le fascinant Caché, mais il apparaitra également dans Paris de Cédric Klapisch, La Petite Apocalypse de Costa Gavras, fit une voix pour Joann Sfar dans Le Chat du Rabin, et évidemment dans Amélie Poulain de Jean-Pierre Jeunet.

RIP Maurice Bénichou !

Et SEE tu partageais cet article ?

Découvre notre boutique

+ de Wait and SEE

aidez See-mag à rester gratuit, sans pub et indépendant !