Mort du cinéaste François Leterrier

Auteur de nombreuses comédies dont Les Babas-cool et Je vais craquer avec Christian Clavier, le réalisateur français vient de nous quitter à l’âge de 91 ans.

Il avait été l’acteur de seulement deux films, Un Condamné à Mort s’est échappé de Robert Bresson en 1956, et Stavisky d’Alain Resnais en 1974, mais avait réalisé près d’une vingtaine de films, téléfilms et séries, et avait également été le scénariste de nombreux longs-métrages.

François Leterrier vient de s’éteindre, il était âgé de 91 ans.

Né le 26 mai 1929 à Marigny-les-Compiègne dans l’Oise, François Leterrier, après avoir suivi des études de philosophie et fait son service militaire au Maroc, fera ses premiers pas au cinéma, comme acteur dans Un Condamné à Mort s’est échappé, dans lequel il incarnait le lieutenant André Devigny.

Il ne fera pas l’acteur très longtemps et s’intéressera au métier de cinéaste avec Louis Malle, Yves Allégret ou encore Etienne Perrier dont il sera l’assistant sur plusieurs films.

C’est en 1960 que Leterrier va tourner son premier film, Les Mauvais Coups, d’après le roman de Roger Vailland, qui mettait en scène Simone Signoret dans une histoire d’amour tourmentée.

Il va ensuite continuer sa carrière de cinéaste en se spécialisant dans les comédies de mœurs et sociétales, notamment avec Je vais craquer en 1980 et Les Babas-cool en 1981, tous deux avec Christian Clavier.

Les années 1980 seront d’ailleurs prolixes car suivront ensuite Le Garde du corps avec Gérard Jugnot et Jane Birkin, et l’impeccable Tranches de vies, une suite de sketchs avec Anémone, Josiane Balasko ou encore Michel Boujenah, le tout tiré de la bande-dessinée éponyme de Gérard Lauzier.

Il réalisera également de nombreux téléfilms et séries, et signera son dernier film au cinéma en 1992 avec Le Fils du Mékong, avec Jacques Villeret et Jacques François.

François Leterrier était marié avec la costumière et chef décoratrice Catherine Leterrier, et de cette union naîtra Louis Leterrier, qui deviendra lui-même réalisateur à succès avec les deux premiers Transporteur, Insaisissables, et dont on attend la saison un de Lupin, nouvelle version pour Netflix des aventures d’Arsène Lupin, le gentleman cambrioleur créé en 1905 par Maurice Leblanc, et qui cette fois, sera incarné par Omar SY.

Repose en paix François Leterrier.

Et SEE tu partageais cet article ?

Découvre notre boutique

+ de Wait and SEE

aidez See-mag à rester gratuit, sans pub et indépendant !