Mort du cascadeur français Rémy Julienne !

L’emblématique cascadeur, avec plus de 1400 films au compteur, de La Grande Vadrouille à de nombreux James Bond, vient de mourir des suites de la Covid-19, il avait 90 ans.

Ce n’est pas simplement le monde du cinéma français qui est en deuil, mais bien le cinéma international. Rémy Julienne s’est éteint des suites du coronavirus le 21 janvier au soir, comme cela a été annoncé par Le Figaro et confirmé par la radio France Bleu. L’emblématique cascadeur français, qui a notamment participé aux tournages de La Grande Vadrouille et de six épisodes de James Bond, était âgé de 90 ans. 

Peu de gens connaissent son visage et encore moins sa voix. Mais Rémy Julienne véritable orfèvre de la cascade, laissera pourtant une empreinte indélébile dans le monde du cinéma. Atteint par le coronavirus, il avait été hospitalisé en réanimation il y a plusieurs jours et a fini par décéder à l’hôpital après avoir lutté plus de deux semaines.

Fantômas, son premier long-métrage

C’est vers le milieu des années 1960 que Rémy Julienne fera ses premiers pas dans le cinéma. Lui qui était jusqu’ici régulièrement sélectionné en équipe de France de moto-cross, sera cascadeur pour la première fois en 1964 dans Fantômas d’André Hunebelle. Suivront alors un nombre incalculable de participations à de nombreux long-métrages.  

De La Grande Vadrouille au Gendarme de Saint-Tropez, en passant par Les Aventures de Rabbi JacobTaxi ou encore six films de la franchise James Bond, Julienne a collaboré avec les plus grands réalisateurs et acteurs du XXe siècle. 

1400 films

Celui qui était surnommé le « casse-cou du cinéma français » avait également participé à de nombreux tournages de séries et de publicités et monté un spectacle mécanique, le Motor Show, qui se tenait à Bologne en Italie.

En 2016, il confiait au journal Ouest-France que son nom était inscrit au générique de pas moins de 1 400 films.

Repose en paix Rémy Julienne

Aidez SEE à rester gratuit, sans pub et indépendant.

Tous nos T-shirts GEEK à partir de 13 euros

Découvrez les t-shirts BY SEE

Et SEE tu partageais cet article ?

Découvre notre boutique

+ de Wait and SEE

aidez See-mag à rester gratuit, sans pub et indépendant !