Mort de l’actrice Tanya Roberts !

Connue pour son rôle de James Bond girl dans Dangereusement vôtre, la comédienne est morte ce dimanche à l’âge de 65 ans.

La comédienne Tanya Roberts, qui s’était fait connaitre dans Dangereusement vôtre, le dernier James Bond incarné par Roger Moore, et dont l’image était indissociable de la série That ’70s Show, est morte ce dimanche 3 janvier à l’âge de 65 ans. La cause de son décès n’a pas été révélée.

Selon The Hollywood Reporter, la comédienne s’est évanouie le 24 décembre dernier en promenant ses chiens. Elle était depuis hospitalisée au Centre médical Cedars-Sinaï de Los Angeles.

Née Victoria Leigh Blum, Tanya Roberts a débuté sa carrière dans les années 1970. D’abord mannequin, elle s’orientera vers le cinéma et la télévision en 1975, et en 1980, elle obtiendra un des rôles principaux dans la dernière saison de la série mythique Les Drôles de dames.

Sheena, une version féminine de Tarzan

Elle débutera au cinéma aux côtés d’Harvey Keitel dans le drame musical Mélodie pour un tueur de James Toback en 1978, ensuite elle fera son apparition dans plusieurs films culte des années 1980, notamment Dar l’Invincible et Sheena, reine de la jungle de John Guillermin, sorte de version féminine de Tarzan mais qui ne rencontrera pas vraiment de public.

Malgré un rôle important dans Dangereusement vôtre, dans lequel elle jouait le rôle de Stacey Sutton, une géologue victime du méchant de service Max Zorin incarné par Christopher Walken, sa carrière ne décollera pas vraiment.

Les années 1990 ne furent pas non plus celles du succès au cinéma, et c’est à la télévision, à travers la la sitcom That ’70s Show, qui sera diffusée de 1998 à 2006, dans laquelle elle jouait Midge Pinciotti, la mère un peu idiote de Donna qu’elle donnera un second souffle à sa carrière. Elle fera sa dernière apparition à l’écran en 2004, dans le sixième épisode de la septième saison de la série.

Repose en paix Tanya Roberts.

Et SEE tu partageais cet article ?

Découvre notre boutique

+ de Wait and SEE

aidez See-mag à rester gratuit, sans pub et indépendant !