Mickey Rourke : « Robert De Niro, ce putain de pleunichard ! »

Le torchon brûle sérieusement entre les deux stars, mais pourquoi tant de haine ?

Mickey Rourke vient de se lâcher sérieusement sur son compte Instagram, en s’adressant assez violemment à Robert De Niro : « Salut Robert De Niro, oui c’est à toi que je parle, espèce de putain de pleurnichard. Un de mes amis m’a récemment dit qu’il y a quelques mois, tu as été cité dans les journaux déclarant : “Mickey Rourke est un menteur, il dit toutes sortes de conneries” » a écrit Rourke sans trop préciser de quoi il s’agissait.

Toujours est-il que le comédien de The Wrestler fait clairement référence à un conflit actuel entre les deux stars concernant The Irishman de Martin Scorsese.

En février 2020, Rourke avait carrément accusé De Niro de s’être opposé à sa présence au casting du film de Scorsese, et de l’avoir empêché de travailler alors qu’il était fauché. « Marty Scorsese, ce grand réalisateur, il voulait me rencontrer pour son film avec Pacino, Pesci, Walken et De Niro. La personne en charge du casting a dit à mon manager que Robert De Niro avait annoncé qu’il refuserait de travailler avec moi dans un film », a déclaré Rourke à la télévision italienne.

Des propos évidemment démentis par l’attaché de presse de Robert De Niro : « Selon les producteurs de The Irishman, Jane Rosenthal et Emma Tillinger Koskoff, et la directrice de casting Ellen Lewis, il n’a jamais été question que Mickey Rourke soit dans le film ».

Rourke, qui ne décolère pas, a tout simplement déclaré en plus du reste : « Ecoute moi bien espèce de trou du cul, quand je te vois je jure devant Dieu, sur ma grand-mère, sur mon frère et tous mes chiens, que je vais sévèrement te mettre la honte à 100% ». 

Toute cette histoire est très surprenante, surtout quand on sait que les deux acteurs avaient partagé l’affiche en 1987, avec une grande réussite, du film Angel Heart d’Alan Parker.

Ambiance à Hollywood.

Wait and SEE !

Et SEE tu partageais cet article ?

Découvre notre boutique

+ de Wait and SEE

aidez See-mag à rester gratuit, sans pub et indépendant !