Maradona veut attaquer Sorrentino en justice !

L’ex-footballeur voit rouge depuis qu’il sait que le réalisateur italien développe un film pour Netflix baptisé… La Main de Dieu.

On vous l’annonçait ici le 8 juillet dernier, Paolo Sorrentino, le réalisateur au cinéma de Youth et La Grande Bellezza, mais aussi de la série The New Pope avec Jude Law, allait s’atteler à un nouveau film, La Main de Dieu, pour le géant du streaming Netflix.

Les détails de l’intrigue n’ont pas encore été dévoilés, mais la narration devrait être basée sur une histoire originale de Sorrentino, qui promet un film très « personnel », qui sera tourné dans sa ville natale de Naples, dans laquelle il avait déjà réalisé son premier long-métrage, L’uomo in piu.

Droit au but !

L’expression « La Main de Dieu » est couramment associée en Europe au joueur de football argentin Diego Maradona, qui avait utilisé sa main pour marquer son but contre l’Angleterre lors de la Coupe du Monde en 1986. 

Et voilà que l’avocat de Maradona, Matias Morla, a déclaré que la star du football argentin étudiait une éventuelle action en justice contre le film.

Le représentant légal de Maradona s’est rendu sur Twitter au cours du week-end dernier pour déclarer que le joueur de football n’autorisait pas l’utilisation de son image dans le film et qu’il ferait une pétition légale concernant l’utilisation abusive d’une marque déposée.

Aucune allusion au footballeur

Le titre du film est un clin d’œil évident au joueur de football, amis en annonçant le film la semaine dernière, Netflix a insisté sur le fait qu’il ne s’agissait pas d’un film sportif et qu’il n’y aurait aucune allusion à Maradona, déclarant qu’il s’agirait d’une histoire personnelle sur la jeunesse de Sorrentino dans les années 1980 à Naples. 

Netflix a pour le moment, refusé d’apporter des commentaires aux déclarations de Morla.

Il n’est pas encore certain qu’une action en justice puisse être un revers pour le développement du long-métrage, d’autant qu’il est fort probable que le géant du streaming s’attendait à ce que cela arrive, compte tenu de la renommée de l’équipe procédurière de Maradona. Dans le passé, ils ont déjà poursuivi Dolce & Gabbana, le jeu vidéo Pro Evolution Soccer, et même menacé de prendre des mesures contre les propres filles de Maradona.

Tout ça pour un but marqué en dehors de toutes les règles du football.

Wait and SEE !

Et SEE tu partageais cet article ?

Découvre notre boutique

+ de Wait and SEE

aidez See-mag à rester gratuit, sans pub et indépendant !