Linda Manz, star des Moissons du Ciel, est morte !

Même si sa carrière fut fulgurante, les noms de Terrence Malick, Harmony Korine et Dennis Hopper y resteront gravés. L’actrice est morte à l’âge de 58 ans après un long combat contre le cancer du poumon.

Linda Manz, la comédienne du chef-d’œuvre de Terrence Malick en 1978 Les Moissons du Ciel et la star de Garçonne, le drame de Dennis Hopper sorti en 1980, est décédée à l’âge de 58 ans, selon un communiqué de sa famille

Bien que n’étant pas une superstar, son jeu a longtemps été admiré par les cinéphiles pour sa sophistication et son magnétisme.

Linda Manz est née le 20 août 1961 et a grandi dans l’Upper Manhattan. Alors qu’elle vit avec sa mère femme de ménage, c’est à l’âge de 14 ans, que la jeune Linda participe au casting des Moissons du Ciel, elle va décrocher le rôle aux côtés de Richard Gere, Brooke Adam et Sam Shepard. Malick aura du mal au montage à l’intégrer de manière cohérente et va avoir l’idée de lui faire enregistrer une voix-off sans script ni contraintes, Manz déclarant en 2011 au journal The Voice : « Ils m’ont montré le film et je me suis promenée… Je ne sais pas, ils ont pris le dialogue qui leur plaisait. »

L’incongruité humoristique d’une gamine de la ville commentant les agriculteurs texans de 1916 deviendra la mélodie et rythmera cette symphonie cinématographique qu’est Les Moissons du Ciel.

En 1979, Manz joue dans la série Dorothy puis reprend les chemins des studios de cinéma pour Les Seigneurs de Philip Kaufman, avant d’intégrer en 1980 le casting de Garçonne de Dennis Hopper, qui pour l’anecdote, ne devait pas à l’origine en être le réalisateur, mais des problèmes de production l’amèneront à passer derrière la caméra.

Après Garçonne, Manz fait une longue pause dans sa carrière, ce n’est qu’en 1997 qu’elle opère un retour lorsque Harmony Korine lui propose le rôle de la mère dans son premier film Gummo, cette année-là, l’actrice jouera également dans The Game de David Fincher, ce sera sa dernière apparition à l’écran.

Repose en paix Linda !

Et SEE tu partageais cet article ?

Découvre notre boutique

+ de Wait and SEE

aidez See-mag à rester gratuit, sans pub et indépendant !