Le réalisateur Franco Zeffirelli est mort

Spécialiste des adaptations au cinéma et au théâtre de la littérature anglaise, Franco Zeffirelli nous a quittés à l’âge de 96 ans.

La culture italienne vient de perdre un de ses plus beaux représentants. Le réalisateur et metteur en scène Franco Zeffirelli est décédé à l’âge de 96 ans le 15 juin 2019 dans sa résidence de Rome. Le cinéaste « s’est éteint sereinement après une longue maladie, qui s’était aggravée ces derniers mois », annoncent les médias italiens citant des sources familiales de Zeffirelli.

« Je n’aurais jamais voulu que ce jour arrive. Franco Zeffirelli est parti ce matin. Un des plus grands hommes de la culture mondiale. Nous nous joignons à la douleur de ses proches. Adieu, cher Maître, Florence ne t’oubliera jamais », a écrit Dario Nardella, le maire de Florence sur Twitter, sur son compte Twitter

Zeffirelli est né à Florence le 12 février 1923, celui qui serait un descendant de Leonard de Vinci, est abandonné par sa mère et confié à l’orphelinat des Innoncenti. Il est recueilli très tôt par une vieille dame anglaise installée à Florence, qui va lui apprendre sa langue, mais surtout, lui faire découvrir Shakespeare.

Dans les années 50, il débute sa carrière comme assistant de Luchino Visconti, jusqu’à sérieusement l’épauler en 1963 pour la réalisation du Guépard avec Alain Delon.

Visconti ne supportant pas que son second commence à prendre trop de place, ce dernier va donc voler de ses propres ailes en devenant réalisateur et metteur en scène de théâtre.

Réalisateur, scénariste, producteur, le multi cartes Franco Zeffirelli a signé une vingtaine de longs-métrages. Largement influencé de l’esthétisme très pointu de son maître Luchino Visconti, et fortement inspiré de par son enfance, des chefs-d’œuvre de la littérature anglaise, il va réaliser des œuvres mémorables comme Roméo et Juliette en 1968, La Mégère apprivoisée en 1967 avec Liz Taylor et Richard Burton, ou encore Hamlet en 1992 avec Mel Gibson et Glenn Close.

Il fut également nommé aux Oscars à deux reprises, d’abord comme réalisateur de Roméo et Juliette, puis comme décorateur pour La Traviata, il réalisa également en 1977, Jésus de Nazareth pour la télévision italienne, Jane Eyre en 1996 avec Charlotte Gainsbourg et Un Thé avec Mussolini en 2001.

Grand amateur d’Opéra, il a créé des spectacles dignes des superproductions hollywoodiennes telles que Turandot ou encore La Bohème. Il a également dirigé Maria Callas dans La Traviata, puis devenant ami avec la diva, il créa pour elle les mises en scène à Paris de Norma de Bellini et Tosca de Puccini. En 2002, il rendit hommage à la Callas en réalisant Callas Forever avec Fanny Ardant dans le rôle-titre.

A 96 ans, il projetait encore un Rigoletto dont les débuts étaient prévus pour le 17 septembre 2020 au sultanat d’Oman, avec l’Opéra Royal de Mascate.

Seul artiste italien anobli par la Reine d’Angleterre, Franco Zeffirrelli nous a quittés le 15 juin 2019 à l’âge de 96 ans.

RIP Franco !

Et SEE tu partageais cet article ?

Découvre notre boutique

+ de Wait and SEE

aidez See-mag à rester gratuit, sans pub et indépendant !