Le « Magic bus » d’Into the Wild a été déplacé

Le bus abandonné, rendu célèbre par le chef-d’œuvre de Sean Penn, a été enlevé de son emplacement.

Quand en 2007 avec Into The Wild, Sean Penn adaptait sur grand écran, le roman de Jon Krauser Voyage au bout de la solitude, qui racontait l’histoire vraie et incroyable de Christopher Johnson McCandless, parti s’isoler au fin-fond de l’Alaska, il ne se doutait probablement pas des conséquences qu’il allait générer sur certains en « manque » d’aventure.

En effet, comme Christopher McCandless alias Alexander Super tramp, incarné par Emile Hirsch dans le film, de nombreux aventuriers ont tenté au fil des ans de rejoindre le vieux bus abandonné des années 40, qui faisait office de logement de Super tramp durant toute son escapade jusqu’à sa mort le 18 août 1992.

Ce bus, figure emblématique du bouquin et du film dont il faisait respectivement la couverture et l’affiche, et qui servit en partie de décor au long-métrage, étant devenu un lieu de pèlerinage. Mais l’autocar étant difficile d’accès, des randonneurs bien trop imprudents s’étaient noyé en 2010 et 2019 pour tenter de le rejoindre.

Situé au bout du chemin de randonnée Stampede Trail, le bus a finalement été déplacé de son coin isolé par un hélicoptère de l’armée. La Garde nationale ayant déclaré : « Après avoir étudié de près le problème, pesé de nombreux facteurs, et considéré une variété d’alternatives, nous avons décidé qu’il était mieux de déplacer le bus de cet endroit ».

« Magic Bus » sera conservé dans un site sécurisé, avant qu’il ne soit décidé quoi en faire.

L’exposer peut-être ?

Wait and SEE !

Et SEE tu partageais cet article ?

Découvre notre boutique

+ de Wait and SEE

aidez See-mag à rester gratuit, sans pub et indépendant !