Lashana Lynch réagit aux rumeurs sur 007

La comédienne qui sera à l’affiche de Mourir peut attendre, la nouvelle aventure de James Bond, a réagi au micro du magazine Empire, concernant son éventuel matricule 007.

Longue histoire que la franchise Bond, et si l’espion au service de sa majesté n’a pas été le plus progressiste du cinéma, le fait est, que Daniel Craig aura considérablement fait évoluer le personnage quant à la perception du public.

Et il se pourrait bien qu’en ayant engagé la scénariste Phoebe Waller-Bridge, le réalisateur Cary Joji Fukunaga mette un sérieux coup d’accélérateur concernant la modernisation de la franchise et son sexisme ambiant.

Fleuron de cette avancée sociale et féministe, le rôle de la comédienne Lashana Lynch, qui selon la rumeur, pourrait bien porter le matricule 007 au début du film.

S’exprimant au micro d’Empire, l’actrice a répondu au débat qu’a suscité qu’une femme, noire de surcroit, puisse afficher le numéro 007 : « Ce que je peux dire, c’est que, bien que les réactions à cette annonce aient été variées, j’aime vraiment que ce débat puisse avoir lieu », a-t-elle déclaré. « Et je pense que c’est vraiment excitant pour les fans de longue date, les nouveaux fans, mais aussi pour les jeunes pour qui ça peut être juste quelque chose de normal pour eux. C’est vraiment spécial pour moi. Que ce soit vrai ou pas, à ce stade cela n’a même plus d’importance pour moi. La conversation suffit. Comme un « bug » sur le mur des réseaux sociaux, je trouve ça génial. »

Mourir peut attendre s’ouvre sur la retraite dorée en Jamaïque de son héros. Un calme forcément éphémère brisé par l’arrivée d’un nouveau danger qui aura les traits de Rami Malek. Le comédien, oscarisé pour Bohemian Rhapsody, sera l’adversaire à abattre. Ralph FiennesRory KinnearBen WhishawNaomie Harris et Léa Seydoux reprennent leur rôle dans une intrigue que la comédienne Naomie Harris a décrit comme « très psychologique ».

A LIRE : NOTRE PORTRAIT DE DANIEL CRAIG

Mourir peut attendre débarquera dans les salles françaises le 8 avril 2020.

Alors en attendant…

Wait and SEE !

Et SEE tu partageais cet article ?

Découvre notre boutique

+ de Wait and SEE

aidez See-mag à rester gratuit, sans pub et indépendant !