La série Willow perd son réalisateur !

Jon M. Chu, le cinéaste de Crazy Rich Asian, ne dirigera finalement pas l’adaptation en série du film culte de Ron Howard. Mais pourquoi ?

Cela fait tellement longtemps qu’une suite au film culte de 1988 est dans les cartons, qu’on avait fini par laisser tomber l’idée. Et pourtant, il y a deux ans, lors d’un tweet, Ron Howard avait annoncé ceci : « Nous sommes sérieusement en train d’en discuter avec Lucasfilm les gars, Croisons les doigts ! ».

Et en octobre 2020, on apprenait enfin que Jonathan Kasdan, le scénariste de Solo : A Star Wars Story, serait le showrunner du programme, et que John M. Chu, le cinéaste de Crazy Rich Asian, devait réaliser l’épisode pilote, qui, cerise sur le gâteau, voyait Warwick Davis reprendre son rôle de Willow.

« Willow a eu un effet profond sur moi »

John M. Chu s’était même fendu de ce communiqué rempli d’émotion : « En grandissant dans les années 80, Willow a eu un effet profond sur moi », a-t-il déclaré. « L’histoire des héros les plus courageux dans les endroits les moins probables m’a permis, en tant qu’enfant d’origine asiatique et américaine grandissant dans un restaurant chinois, et qui rêve d’aller à Hollywood, à croire en la puissance de sa propre volonté, sa détermination et bien sûr, sa magie intérieure. Donc, le fait que je puisse travailler avec Kathleen Kennedy et Ron Howard est mon plus grand rêve qui se réalise. C’est un moment inoubliable pour moi. Jon Kasdan et Wendy Mericle ont ajouté de nouveaux personnages révolutionnaires et de délicieuses surprises à cette histoire intemporelle que j’ai hâte que le monde découvre avec nous dans ce voyage épique. »

« J’ai le cœur brisé »

Mais janvier 2021, patatras, le cinéaste se voit contraint de quitter le projet, et s’est expliqué sur Twitter : « J’ai le cœur brisé de devoir vous annoncer que malheureusement je dois me retirer de la réalisation de Willow. Avec le planning de production qui évolue en raison de la situation sanitaire en Angleterre, et alors que j’ai un bébé qui arrive cet été, le timing ne fonctionnera pas pour moi et ma famille »

Et dans son cas « cœur brisé » n’est pas une expression à la légère, car le réalisateur a baptisé sa première fille Willow en hommage au film.

Un chef-d’œuvre de fantasy

Alors si vous êtes jeune à un point inimaginable et que vous n’avez JAMAIS vu ce chef-d’œuvre de fantasy qu’est Willow, on vous conseille de le faire fissa et pour vous allécher, on vous livre le pitch : le film nous raconte l’histoire de la cruelle Bavmorda reine des Daikinis, qui décide de faire tuer tous les nouveau-nés, suite à l’annonce de la naissance d’une princesse destinée à la détrôner. Cette dernière étant née chez les Nelwyns, peuple paisible de petits habitants, et qui vivait autrefois sous le joug des… Daikinis. La petite Elora échappa à la cruauté de Bavmorda grace à Willow, un jeune magicien, qui la recueillit. Mais c’était mal connaître Bavmorda… C’est bien non ?

Le tout, était porté à l’époque par Val Kilmer et surtout Warwick Davis dans la peau de Willow.

Nous sommes impatients de savoir qui sera finalement en charge du projet.

Wait and SEE !

Et SEE tu partageais cet article ?

Découvre notre boutique

+ de Wait and SEE

aidez See-mag à rester gratuit, sans pub et indépendant !