La passion du Christ, la suite est en route

En 2004, déjà grosse époque de blockbusters avec action primant sur l’histoire, Mel Gibson balançait un film à contre courant total. La passion du Christ, de deux plombes, racontait les dernières heures du Christ, le tout dialogué uniquement en araméen, en hébreu et en latin.

Le truc hyper commercial !

Jugé trop violent, caricatural et même antisémite, le long métrage de Mel Gibson avait quand même rapporté plus de 600 millions de dollars.

Et bien l’acteur et réalisateur australien va en remettre une couche avec une suite intitulée La résurrection.

Jim Caviezel, qui incarnait le Christ dans La Passion, a déclaré à USA Today qu’il reprendra le rôle et que ce sera « le film le plus important de l’histoire » et qu’il y aura « des choses que je ne peux dire car elles risquent de choquer le public ».

Quand on connait l’attirance de Gibson pour la violence à l’écran, ces déclarations de l’acteur promettent du lourd. Chacun donnera le sens qu’il veut à ce « lourd ».

Le film provoquera-t-il autant de boucan que le premier ?

Wait and SEE !

Et SEE tu partageais cet article ?

Découvre notre boutique

+ de Wait and SEE

aidez See-mag à rester gratuit, sans pub et indépendant !