La Casa del Papel : Alex Pina, son créateur, signe un nouveau programme pour Netflix

C’est un contrat d’excluisivité qu’Alex Pina vient de dealer avec Netflix.

La Casa de papel, qui à la base n’est pas du tout une production Netflix, a très vite acquis le statut de « série culte » suite à son rachat, en décembre 2017, par le géant du streaming pour une diffusion immédiate.

Les nombreux fans peuvent se rassurer car du coup, Netflix en est devenu le producteur et a enclenché une troisième saison. On espère juste que la « World company » ne violera pas l’ADN de la Casa et ne transformera pas cette dernière en un énième blockbuster télévisuel.

Toujours est-il qu’Alex Pina lui, ne crache pas dans la soupe et vient de signer un partenariat exclusif avec la chaine, cette dernière ayant produit un communiqué : « « Nous sommes très heureux d’annoncer l’accord passé avec Alex Pina enchantés de travailler avec un créateur et une équipe d’un tel talent. Nous ne doutons pas qu’Alex continuera de repousser les limites grâce à sa vision et à ses histoires uniques qui fascinent les abonnés du monde entier. »

Pina déclarant de son côté : « Travailler avec Netflix, c’est un rêve qui se réalise. Notre époque est celle qui aura vu les séries devenir l’un des mouvements culturels les plus marquants. Des productions provenant de tous les pays peuvent aujourd’hui être vues de tous. Nous devions être au côté de Netflix et participer à ce défi révolutionnaire. »

Bon voilà, tout le monde se cire les pompes en attendant de remplir son portefeuille mais de quoi est-il vraiment question ?

Le projet émergeant de ce deal semble être Sky Rojo dont le tournage devrait débuter début 2019, il s’agirait d’un drame d’action au féminin et on n’en sait pas plus pour le moment.

En attendant, Pina gratte en compagnie d’Esther Martinez Lobato sur la troisième saison de La Casa del papel, et il est probable qu’ils enquillent immédiatement sur une saison 4.

Esperar y VER !

Et SEE tu partageais cet article ?

Découvre notre boutique

+ de Wait and SEE

aidez See-mag à rester gratuit, sans pub et indépendant !