Kevin Spacey : son accusateur abandonne son action en justice

William Little, je jeune homme, le principal responsable de l’inculpation du comédien a abandonné son action au civil. Tentative d’explication.

Kevin Spacey avait déjà été jugé une première fois le 7 janvier dernier pour agression sexuelle sur William Little en juillet 2016, et alors que ce lundi 8 juillet, doit se tenir lundi une nouvelle audience contre le comédien de House of Cards à Nantucket dans le Massachusetts, l’accusation, qui repose sur des images filmées avec le portable de la victime présumée, se retrouve dans une position compliquée.

Pour le moment, pas d’explications sur ce retrait ont été fournies, mais il se pourrait que la disparition de ce portable en soit le moteur.

Élément-clé du procès, alors que William Little a déclaré ne pas avoir revu son téléphone après l’avoir confié aux forces de l’ordre en décembre 2017, la police elle, affirme l’avoir rendu au père de la victime. Mais ce dernier prétend n’en avoir aucun souvenir.

Ce téléphone reste donc introuvable. Le juge a spécifié que si le téléphone n’était pas remis à la justice d’ici lundi, William Little devra témoigner de sa disparition.

Kevin Spacey, 59 ans, a été formellement inculpé en janvier pour attentat à la pudeur et coups sur une personne de plus de 14 ans.

Il continue de clamer son innocence alors qu’il risque jusqu’à cinq ans de prison.

Wait and SEE !

Et SEE tu partageais cet article ?

Découvre notre boutique

+ de Wait and SEE

aidez See-mag à rester gratuit, sans pub et indépendant !