Johnny Depp dénonce un scandale au mercure dans Minamata

Dans Minamata, le comédien incarne un photographe américain qui va rapporter l’histoire vraie d’un scandale sanitaire dans le Japon des années 1970. Bande-annonce.

MGM vient d’acquérir les droits de diffusion de Minamata. Le film, réalisé par l’acteur et réalisateur Andrew Levitas, a été présenté en février dernier au Festival International du film de Berlin.

Alors que Johnny Depp fait plutôt parler de lui actuellement en couvertures des tabloïds pour ses supposées violences conjugales sur son ex-femme Amber Heard, il ne faudrait pas oublier que l’homme est avant tout comédien, et qu’il est toujours intéressant d’observer ses prestations au cinéma.

C’est donc pour lui, une bonne occasion avec Minamata, de rappeler aux cinéphiles, qu’il est encore capable de porter un long-métrage.

Le pitch : dans les années 1970, le photographe de guerre W. Eugene Smith, armé de son appareil Minolta, part au Japon envoyé par le magazine Life. Il se rend dans la ville côtière de Minamata, où les habitants ont été ravagés par l’empoisonnement au mercure causé par des produits chimiques déversés dans les eaux par une usine. Il est accompagné d’un traducteur japonais et encouragé par un villageois local alors qu’il aide à dénoncer des décennies de négligence grave de la part de la Chisso Corporation

Minamata met également en vedette Bill Nighy, Jun Kunimura, Ryo Kase, Tadanobu Asano et Akiko Iwase.

Le film devrait être disponible en VOD en février, à moins qu’une sortie en salle puisse se faire.

Wait and SEE !

Et SEE tu partageais cet article ?

Découvre notre boutique

+ de Wait and SEE

aidez See-mag à rester gratuit, sans pub et indépendant !