John Singleton hospitalisé suite à un AVC

Le réalisateur du mythique Boyz in the Hood et Poetic Justice a été victime d’un AVC après avoir ressenti une forte douleur à la jambe.

Le cinéaste de 51 ans, nommé pour deux Oscars comme Meilleur réalisateur et Meilleur scénario original pour Boyz in the Hood est actuellement en soins intensifs dans un hôpital non révélé.

Concernant Boyz in the Hood, le critique de cinéma Roger Ebert avait qualifié le film de « drame humain d’une puissance rare ». « Singleton est un réalisateur qui réunit deux atouts qu’on ne retrouve pas toujours dans un même film : il a le sujet et il a le style », avait écrit Ebert. « 

D’autre part, Singleton a été le premier Afro-Américain à être nominé pour un Academy Award du meilleur réalisateur.

Il a également réalisé le clip de Remember the Time, chanson issue de l’album Dangerous du chanteur Michael Jackson, avec au casting, Eddie Murphy, le mannequin Iman et le basketteur Magic Johnson.

Singleton a également dirigé les films 2 Fast 2 FuriousFour Brothers et Shaft, il avait également été nommé deux fois aux Emmy Awards en 2017 pour son rôle dans The People v. OJ Simpson et le documentaire LA Burning : The Riots 25 Years After.

La famille du réalisateur a déclaré : « Notre fils / père bien-aimé, John Singleton, a été victime d’un accident vasculaire cérébral. John est actuellement en unité de soins intensifs et bénéficie d’excellents soins médicaux. Nous demandons que la vie privée soit préservée pour lui et notre famille et apprécions toutes les prières de ses fans, amis et collègues. »

Plusieurs célébrités sont passées par les réseaux sociaux pour transmettre leurs vœux au réalisateur. Le rappeur Snoop Dogg a déclaré qu’il « priait pour son frère », Guillermo del Toro a twitté : « Bon rétablissement, John Singleton ! Un esprit si généreux », quant à Mark Wahlberg, il a déclaré également sur Twitter : « Faites aujourd’hui des prières pour mon frère John Singleton ».

Wait and SEE !

Et SEE tu partageais cet article ?

Découvre notre boutique

+ de Wait and SEE

aidez See-mag à rester gratuit, sans pub et indépendant !